mercredi 7 juillet 2010

Lingering resentment

Il y a quelques années je m'étais enregistré auprès du New York Times afin d'avoir accès à certains articles. Et le mois dernier je me suis enregistré aux commentaires à l'occasion d'un article de Peter Singer. Bien m'en a pris, j'ai fait connaissance avec cet auteur et avec Ala al Maari par une citation d'un autre commentateur. Mon commentaire est ici (964).
La semaine dernière il y avait un article (avec jeu de mots offert par la direction) sur l'ouverture à Metz d'une "annexe" du Musée Pompidou de Paris. Je lis ce petit article et, surprise, l'auteur y va de sa petite piqûre de rappel comme quoi Metz a… enfin, lisez vous-mêmes… Mon commentaire est le troisième des 4 car je m'aperçois en écrivant le billet que quelqu'un de Toronto a cru nécessaire de se manifester pour une faute de frappe. Indispensable intervention indeed. Never mind…
Le premier commentaire n'est pas exactement on topic mais, bon, si la ville de Metz évoque un souvenir familial au gars et que cela lui fait plaisir d'en parler…
Il y aura toujours des perturbateurs sur la toile et dans la vie mais on pourrait s'attendre à quelque chose d'un peu moins réflexe basique de la part du correspondant du New York Times que de revenir encore et encore sur 1940 (And the Americans saved them all...).
Sur un autre article consacré à une réforme du recrutement à Sciences Po il s'est trouvé quelqu'un pour évoquer l'islamisation de la France mais que cette fois-ci les Américains ne viendront pas délivrer les Français comme ils le firent 2 fois au siècle dernier. And here we go again... Je n'ai pas la référence exacte mais elle se trouve parmi les 190 commentaires.
Bon, il y a de tout partout mais j'ai du mal à imaginer un lecteur du Monde ou de Libé (là je suis moins sûr) évoquer l'immigration mexicaine et le Vietnam à l'occasion d'une restructuration de l'Ivy league… A la décharge de ce lecteur il n'a pas la responsabilité qui incombe au correspondant d'un journal de ce niveau.
Choisissez les readers' recommandations et vous pourrez lire la contribution la plus approuvée des lecteurs de l'article.
Ne m'intéressant pas vraiment aux questions relatives  à l'éducation (on ne peut être partout) je n'ai pas d'avis sur la question mais je constate que sur des sujets absolument étrangers à la seconde guerre mondiale, il y a un résidus incompressible de l'autre côté de l'Atlantique qui ressurgit régulièrement dès qu'il est question de la France et des Français for that matter. On entend le surrender thing en léger bruit de fond...

5 commentaires:

Flocon a dit…

Me suis trompé de lien pour l'article sur Peter Singer.

J'ai donné un lien vers un autre commentaire que j'avais fait sur leur blog Philo (The Stone).

Le bon lien, enfin j'espère, a remplacé le précédent. Le commentaire associé à l'article de Peter Singer porte le n° 964.

Ned Ludd a dit…

One thing about free speech is that it isn't entirely free in France.

There are laws against denying the holocaust, Armenian or other, and against criticizing slavery or approving of aspects of colonization.

Of course I don't agree with those turds who advocate such things, but Christopher Hitchins provides a convincing argument for not limiting such speech.

http://www.youtube.com/watch?v=wcqHSAwMHO8

I would like to see some French "intellectuals" take a similar stand.

Also, Hitchins is ill with a cancer, so I would like to honor him if the worse comes to worst.

Anijo a dit…

Oui, Flocon, c'est toujours la même histoire avec cetaines pôv types. Pffft.. Moi, j'en ai assez de tout ça. Je n'ai pas même eu la fortitude de lire les commentaires quelconque sur la blog. Ces jours ci je me contente avec très peu de blogs. Je préfere lires les blogs où je sais que les commentaires seront d'un haut niveau et d'un gentillesse pour soulager mon vielle coeur. Je lis les articles de NYT, mais les commentaires, non merci..

American exceptionalism, we saved your ass, etc etc.. Some Americans have this need to feel so special, as do many other people from other countries. All of them are ennuyeux.

Flocon a dit…

Ned,

"One thing about free speech is that it isn't entirely free in France."

Totally agree with you here again.
Suffices to consider how easily a show by Dieudonné can be canceled or simply forbiden in the name of preservation of l'Ordre public.

For what I know, he does'nt call for cutting off somebody's head.

I don't know if there's a single country in Europe where PC is so suffocating.

Flocon a dit…

Anijo je pensais à toi en écrivant ce billet car je me souviens qu'un de tes derniers messages sur ton blog disait how sick and tired you were about discussing politics.

Les commentaires sur les articles du New York Times sont généralement d'une qualité bien supérieure à tout ce que l'on peut trouver dans la presse française. It simply doesn't compare.

Also, it didn't take me much time to think of and write this post ;-)

J'ai plusieurs billets en attente mais il faut les écrire et ceux-ci demandent plus de temps et de réflexion.


"this need to feel so special, as do many other people from other countries"

Nous sommes bien d'accord