samedi 17 juillet 2010

Who the real musicians are




This video of Oscar Peterson playing Yesterday of Paul MacCartney is an example among dozens of other titles by the Beatles covered by the greatest names of the American jazz scene.

I remember Ella Fitzgerald singing Can't buy me love which has a powerful swing in it. Count Basie also played one title of the Fab Four (although I can't remember which it was), not to forget Ray Charles (Yesterday and Eleanor Rigby) and Franck Sinatra as well, singing Something by George Harrison.

Also we have Joan Baez singing Eleanor Rigby and Aretha Franklin doing the same here.

There are certainly many, many other American artists (Elvis, but he may have been a good performer and singer, he's not particularly remembered as a musician)  who covered many titles written by Paul and John, simply no name comes to mind at the moment.

This long list in order to make a comparison with the Rolling Stones (yeah, I'm not dealing with metaphysics here) who may be great performers but, IMHO, are poor musicians when it comes to composing.

Apart Ruby Tuesday, Lady Jane and Sitting on a fence which all have tremendous melodic lines, most of the songs by the Stones are shallow musicalywise.

Don't get me wrong here: Honky Tonk Woman, Sympathy for the devil, Jumping Jack Flash, Gimme me shelter and many others are really exciting tunes to listen to but where's the melody?

That may be the reason why the Beatles' songs were so many times covered by American musicians since, for what I know, Americans are impressively good at writing beautiful melodies. Listen to this for example...

Think of Bing Crosby, Irving Berlin, Nat King Cole and so many others.

So sorry but when it comes to compose beautiful melodies (notwithstanding the harmonies and variety of instruments) the Beatles beat the Stones hands down!

13 commentaires:

ZapPow a dit…

Being a fan of brazilian music, I think that version of Yesterday is one of the best ever. Sarah Vaughan sang it in the same style, same tempo, on her album "sarah Vaughan sings the Beatles", or something like that…

Where have all the flowers gone is one of the most beautiful songs in the world. I listened to that song a good thousand times, performed by my neighbours from Barbados, The Merrymen, with a little west indian knack.

Flocon a dit…

Effectivement j'ai écouté Sarah Vaughan sur YouTube.

Les mélodies des Beatles sont tellement riches qu'elles permettent toutes les adaptations possibles dans tous les styles jusqu'au classique.

Je me souviens aussi de José Feliciano qui avait repris bcp de titres de M.Cartney/Lennon à la fin des années 60.

Pour les Merrymen j'ai retrouvé le Big Bamboo que tu avais déjà signalé...

Je ne connaissais pas le Kingston Trio. Thought they were from Jamaica...

Cela doit être la version dont tu parles.

Il y a aussi Peggy Lee (A Hard Day's Night) dont j'ignorais jusqu'à l'existence...

Flocon a dit…

oops...Ceci et non cela pour la video du Kingston trio...

ZapPow a dit…

Ça ressemble aux Merrymen, mais ça n'est pas ça. La version des Merrymen semble introuvable sur le web.

Il y a effectivement un rapport entre le Kingston Trio et la Jamaïque, bien que les musiciens semblent n'y avoir jamais mis les pieds. Ce groupe américain (de "caucasiens", comme ils disent) s'est formé à la belle époque où le calypso était à la mode, et s'est d'abord appelé "David Guard and the Calypsonians". Il n'est pas surprenant que leur musique ait un air vaguement antillais. Ils ont pris le nom de Kingston Trio en référence à la capitale de la Jamaïque, haut-lieu du calypso, à l'époque (popularisé aussi par Harry Belafonte). Le Kingston Trio est pratiquement inconnu en France, mais une de leurs chansons, de leur premier album, a eu un succès international phénoménal. Tu la connais. Tout le monde la connaît : c'est "Tom Dooley".

Flocon a dit…

"Le Kingston Trio est pratiquement inconnu en France"

Il n'y a de fait aucun article sur Wiki en français sur le Kingston Trio. En anglais par contre il y a un article très détaillé.

j'ai vu en passant qu'ils avaient chanté Tom Dooley qui est , je viens de l'apprendre une figure "historique".

Comme tu le dis, je connais très bien cette chanson car c'est une des plus anciennes dont je me souvienne (avec Que Sera, Sera de Doris Day et Bambino de Dalida que j'ai dû entendre vers 1958).

J'avais déjà fait une petite recherche il y a quelque temps car cette chanson est restée gravée dans ma mémoire à 6, 7 ans, et découvert que cette chanson du Kingston trio avait été à l'origine d'un film du même nom.

Ce n'est pas par le Kingston trio que j'ai connu cette chanson mais par la reprise des Compagnons de la chanson...

Peter Seeger himself l'a chantée.

Une version en allemand...

Mais je ne connaissais pas cette version de Line Renaud...

Persistance de la mémoire et de l'identité... L'inconscient ne connaît pas le temps écrivait Freud.

Flocon a dit…

Une version en danois! Mais qui n'apporte rien à l'original.

Ce sont les paroles françaises qui m'avaient "marqué" enfant,

Fais ta prière Tom Dooley, demain tu vas mourir...

Pas vraiment léger le Flocon déjà...

merbel a dit…

ZapPow,

Vous pouvez trouver la version des Merrymen sur Spotify...

ZapPow a dit…

@ merbel
Merci. Je n'y avais pas pensé. J'ai le disque quelque part chez moi, mais j'ai eu la flemme de le numériser (il y a trois ans, j'ai acheté une platine spéciale, et les logiciels, pour numériser ma collection de disques : je n'ai pas encore déballé la platine).

Flocon a dit…

merbel,

Je ne sais plus sur quel billet j'ai répondu à votre commentaire sur "Auprès d'un mort" de Maupassant où il était question de Schopenhauer.

En y repensant je me dis que ma réponse était peut-être un peu discourtoise puisque j'avançais l'idée que vous ne liriez probablement pas Schopen et je m'interrogeais sur votre bagage philo.

Très discourtois indeed d'autant que moi qui suis le roi des susceptibles j'aurais peut-être mal pris cette réponse.

Vous l'imaginez bien, je n'avais nulle intention de vous froisser, la forme m'a trahi.

On écrit parfois un peu vite sur le clavier et sans y prendre garde on laisse partir quelque chose qui ne devrait pas arriver.

Accepter donc mes excuses si ma réponse vous a semblé déplacée.

Je veillerai à ce que cela ne se reproduise pas...

(Et vous me faites un résumé du Monde comme Volonté et Représentation dans les 15 jours. C'est le délai habituel pour les disserts je crois)

merbel a dit…

Ne vous inquiétez pas, Flocon.Je n'ai pas mal pris votre réflexion: je connais mes limites, notamment en philosophie. J'ai été helléniste et comme il se doit, j'ai étudié Platon. Mes années de philo en terminale, hypokhâgne et khâgne ont été Kalamiteuses (le K est à dessein), je suis "tombée" sur des Kantiens!J'ai "bouffé" du Kant et ses preuves de l'existence de Dieu me laissent un très très mauvais souvenir... Du coup, j'ai adhéré au PC que j'ai vite quitté du reste. On m'a mis dans le crâne que j'étais nulle en philo (comme on l'avait dit à Chateaubriand sur ses capacités scolaires en général, lettre que je viens de relire récemment dans René)) et j'ai fini par le croire! J'en suis même persuadée...

A l'occasion de ces vacances pendant lesquelles je lis aussi pour mes classes, j'ai eu l'occasion de découvrir Hypatie,une philosophe grecque d'Alexandrie, qui a vécu au Vème siècle après JC et dont je n'avais jamais entendu parler! C'est dire!

J'ai lu Cioran, aussi, un type très très très gai! Je pense qu'à mon grand âge c'est irréparable! On me disait littéraire, et il paraît que c'est incompatible avec la philosophie!

Pour Schopenhauer, si j'accepte des conseils pour "commencer", je refuse la dissert à rendre dans quinze jours!!!En ce moment, je suis dans la biographie de Picasso, rédigée par Patrick O'Brien: un régal.

P.S Je suis aussi très susceptible, on peut même dire "écorchée". Je reviens de loin, vous savez, j'étais une dyslexique et on ne donnait pas cher de ma peau!
P.s (2) A propos de vos doutes sur le niveau de connaissances des enfants de huit ans, je tenais à vous apprendre -si vous ne le savez déjà- que jusqu'à huit ans, Picasso peinait beaucoup à lire, à écrire et à compter. Plus tard, concernant le calcul, il a su très bien se débrouiller!!!! mais pour la lecture et l'écriture, c'est resté toujours très problématique pour lui. C'est pour cela, et pour ce que j'ai vécu aussi, que je me garde bien de porter des jugements sur les capacités des enfants.

PS(3) Je pars quelques jours en Loire supérieure comme le dit Rouaud dans Les Champs d'honneur. Ne vous étonnez donc pas de mon silence épistolaire!!! (ça va vous reposer les yeux de ne plus lire mes (trop) longs commentaires! :-))

Bonne continuation à vous et à Anijo et ZapPow!

merbel a dit…

Voilà ce qui m'arrive systématiquement. Dire "longs" commentaires est en-deçà de la vérité!

Request-URI Too Large
The requested URL /comment.g... is too large to process.

Anijo a dit…

Bonne continuation à vous et à Anijo et ZapPow!

Et bonnes vacances Merbel.

Flocon a dit…

- N'oublions pas Ned dans nos souhaits...

- Pour ce qui est des commentaires prétendument trop longs, cela m'arrive régulièrement depuis quelques jours... Go figure (Allez comprendre...).

Votre commentaire est très loin des 4096 signes (comme les miens d'ailleurs). C'est selon l'humeur de Blogger...


- "J'ai "bouffé" du Kant et ses preuves de l'existence de Dieu"

On vous a fait travailler sur la deuxième édition (1787) alors car dans la première (1781), il n'y avait pas à s'y tromper (les autorités de l'époque l'ont bien ainsi lue), sans aller jusqu'à professer l'athéisme, il passait la religion au crible de sa critique.

- Cioran était le fils spirituel de Schopenhauer, je ne vous apprend rien. Il a écrit quelques beaux textes mais l'essentiel de son œuvre ce sont des aphorismes donc lassants à lire et qui tournent un peu en boucle.

"On me disait littéraire, et il paraît que c'est incompatible avec la philosophie!"

Ma foi je m'intéresse à l'une comme à l'autre mais pas en même temps...
C'est comme les échecs par exemple. On peut y jouer tout en pratiquant le Go mais à un moment l'un prend trop de temps, il faut choisir.

- Si vous acceptez une petite suggestion pour entrer chez Schopenhauer vous pouvez essayer Le Fondement de la morale ou l'Essai sur le libre arbitre. Les 2 vont toujours de pair mais peuvent se lire indépendamment l'un de l'autre.