samedi 11 décembre 2010

Suffrage universel et roue de la fortune



Le suffrage universel qui paraît être l'achèvement de la participation des peuples à leur propre histoire pose cependant un très gros problème qui est celui de la prétendue égalité des hommes et donc de leurs capacités respectives.

C'est une fiction nécessaire mais tout de même une fiction que cette notion d'égalité puisque chacun sait bien qu'il n'en est rien. L'illettré au QI à 2 chiffres a autant que le professeur de médecine ou l'astrophysicien le droit de vote. L'ennui est qu'il y a 100.000 fois plus du premier groupe que du deuxième.

Existe-t-il système plus favorable aux manipulations des masses par les media aux mains des  puissances d'argent que le système présidentiel américain et ce qui est devenu sa copie française avec Sarkozy?

C'est donc la masse des plus ignorants manipulés à souhait qui impose légalement son choix aux élites des nations en portant à la tête des États non pas les plus compétents ou les plus respectables mais bien ceux qui ont su le mieux persuader les foules qu'il était dans leur intérêt de les choisir eux et pas les autres.

Pour ce faire les politiques sont prêts à toutes les compromissions avec la dignité qui devrait accompagner la fonction qu'ils briguent et iront jusqu'à faire tourner la roue de la fortune  (Wheel of fortune) pour se rendre populaires. Le suffrage universel implique nécessairement la démagogie sans laquelle il serait impossible aux plus malfaisants d'être élus.

C'est ainsi que le suffrage universel peut amener à la tête des États des individus tels que les 2 ci-dessus ou celui-ci:


(Ma vous mé réconnaissez? Sono Sylvio!)


Le questionnement paraîtra anathème mais les Chinois qui ont pendant des siècles choisi leurs élites par le biais de concours extrêmement sélectifs ne s'étaient-ils pas assurés un système qui valait bien celui des démocraties occidentales? 

2.500 ans de confucianisme ont imprégné les Chinois d'une exigence de dignité dans l'exercice des fonctions de l'État que nos pays occidentaux aux valeurs judéo-chrétiennes sont bien loin de respecter.

Les citoyens chinois ont-ils honte que Hu Jintao les représente à l'étranger comme la moitié des Américains avaient honte de G.W. Bush et les 3/4 de Français ont honte de Sarkozy? 

Mais la démocratie est le moins pire des systèmes paraît-il...


(Il est question ici des modes de sélection des dirigeants des États et non du respect des droits de l'homme bien entendu sachant tout de même que la France de Sarkozy devient vraiment inquiétante à ce niveau.)

43 commentaires:

merbel a dit…

Flocon, je suis au-dessous de tout!
Vos articles, je n'ai pas le temps de les lire correctement et maintenant que vous avez presque 61 messages sur certains d'entre eux, je suis totalement débordée...Au secours!
Je n'ai pas d'ordinateur portable et c'est bien dommage car les 14 heures passées dans ma bagnole mercredi, m'auraient peut-être permis de me montrer un peu moins "veau" (comme disait De Gaulle).

Mais p't-être bien que je suis vide et creuse comme une coquille de noix? Vos articles sont si sérieux et vos commentateurs/trices si perspicaces!
Je suis comme les vaches qui regardent le train passer. C'était dans les interludes de l'ORTF, vous vous souvenez?

merbel a dit…

Pour vous Flocon et l'anonyme mélomane, cette petite perle

Flocon a dit…

61 commentaires oui sur le billet relatif aux flux de conscience!

Merci à tous les participants, je ne croyais pas en ouvrant le blog que cela arriverait un jour; ce n'était pas un objectif non plus d'ailleurs mais je ne boude pas mon plaisir.

14h en voiture!!! Ça craint (it sucks) grave là dites donc. Froid, faim, soif rien ne vous aura été épargnée alors?

Le petit train interlude de mes 8/9 ans. Comme si nous pouvions oublier... sniff...

Bon, puisque vous avez écrit un commentaire il va bien falloir que je l'écrive ce billet.

J'ai toujours en tête, il est programmé, un billet avec Comme la vie est lente... pour titre mais il n'y sera pas plus question de Guillaume qu'il n'était question de Marguerite ou d'Arthur précédemment.

Samedi en 8 alors puisque vous êtes disponible les fins de semaine.

Flocon a dit…

Plus de 3 millions de vues pour la petite perle. Vous avez communiqué le lien à toute la Normandie?

Pour répondre à une muette interrogation, j'ai suspendu le blog des textes en anglais parce qu'un(e) visiteur de l'université de Birmingham y est passé près de 50 fois en 10 jours et, parano aidant, je me demande si ce n'était pas pour récupérer les textes ou s'en servir d'une façon ou d'une autre.

Un commentaire de sa part aurait été le bienvenu. Je rouvrirai le blog d'ici quelques jours pour voir ce qu'il en est de ces visites trop nombreuses pour ne pas susciter ma méfiante curiosité.

merbel a dit…

J'ai du mal à admettre, Flocon, que la voix d'un type lambda sans diplôme, sans qualification vaille moins que celle d'un grand ponte de la médecine ou d'un astrophysicien...Heidegger n'était pas un individu au QI à 2 chiffres (comme vous dites en usant -un peu trop facilement à mon goût- de l'hyperbole) et pourtant il est tombé dans le panneau, non?

D'autre part si nous avons tous hérité de démagogues comme chefs d'état, qui travaille pour eux, dans les ministères, si ce ne sont de hauts fonctionnaires de la République , qui sortent d'une école d'élite (enfin c'est comme telle qu'elle est perçue!), l'ENA et qui, quels que soient leur "patron" continuent les mêmes politiques d'impasse, perpétuent les mêmes contresens! Ils sont même indéboulonnables!

Le suffrage universel est effectivement très suspect; mais pas du côté des électeurs , du côté de celles et ceux qui sont désignés ou se présentent pour avoir la place et qui sortent toutes et tous du même moule! Et puis si la place allouée à un président était revue à la baisse, ce ne serait pas plus mal, non? Quand il n'y a plus de confiture, il y a moins de mouches!

Flocon a dit…

Il n'était pas vraiment question de diplômes ou de qualification dans le billet encore qu'effectivement la mise en apposition d'un prof de médecine ou d'un astrophysicien puisse le faire croire.

La déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 pose l'égalité en droits de tous les hommes et des citoyens

Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits.

et il n'y a pas à revenir dessus nous sommes d'accord je pense.

Cependant on ne peut manquer d'observer qu'une minorité est bien informée tandis que la majorité ne l'est pas et que c'est cette dernière qui est la plus malléable aux mains des canailles.

Il est vrai que la masse des imbéciles (si, si, il y en a) d'un côté comme de l'autre aboutit à l'équilibre.

Comme très souvent dans mes billets je pose des questions visant à voir "les choses" d'une façon inhabituelle.

J'avais écrit un paragraphe (supprimé pour raisons de longueur) sur les systèmes électoraux qui permettent très aisément aux législateurs de faire tendre les résultats du côté qui les arrange.

Aux élections législatives britannique de 2005, Blair qui était déjà détesté d'une majorité des électeurs s'est retrouvé avec une majorité au parlement alors que le parti travailliste n'avait obtenu qu'à peu près 1/3 des voix.

En France, le F.N qui a tout de même le droit d'exister, représente environ 15% des voix au niveau national mais, magie de notre système électoral, n'a pas un député à l'Assemblée.

Le PC qui "pèse" que 2,5 % dispose encore d'un groupe parlementaire avec 12 députés je crois au sein du GRD.

C'est pas "démocratique" ça?

Quant à l'E.N.A, elle avait été créée par de Gaulle pour que le pays dispose d'une structure administrative indépendante des partis. Comme vous dites, on sait ce qu'il en est advenu.

Puisqu'ils dépendent des politiques ils font le plus souvent ce qu'on leur dit de faire, ils sont dans un système dont l'évolution ne dépend pas d'eux, ou si peu.


"Le suffrage universel est effectivement très suspect etc."

Oui justement parce qu'il s'appuie in fine sur l'honnêteté ou la crédulité de la masse des électeurs qui n'en peuvent mais.

Flocon a dit…

"Et puis si la place allouée à un président était revue à la baisse, ce ne serait pas plus mal, non?"

C'est bien la principale critique adressée aux institutions de la Ve en effet : Tout repose sur un homme (une femme). Et c'est encore pire qu'aux E.U où les contre pouvoirs ont encore une certaine réalité.

En France, niente, 65 millions de citoyens dépendent du bon vouloir d'un individu pratiquement sans astreinte.

Les Chinois n'ont pas ce genre de problème, en vivent-ils moins bien pour autant? Ce qui les intéresse eux comme tous les humains c'est leur sécurité économique au sens large.

Il me semble que les dirigeants chinois ont avant tout le souci de leur pays bien avant la satisfaction de leurs egos genre Sarko ou Berlusconi.

Ce que je veux dire avec ce billet c'est que nous ne sommes pas, nous occidentaux, nécessairement et de droit divin les mieux placés pour donner des leçons de droit politique au monde entier.

J'ai écrit il y a deux mois un billet sur ce thème, Démocratie, la grande illusion. On peut penser que le suffrage universel est un jouet accordé aux peuples mais que ceux-ci n'en sont pas moins les dindons de la farce.

Je me souviens (de façon très lointaine) d'un passage de Lucien Leuwen où Stendhal expose ce qu'il pense des élections (censitaires à son époque) et de semblables réflexions de Tocqueville dans son opus magnum.

Le système occidental appelé démocratique est sans doute le moins pire de tous les autres mais c'est à peu près tout ce qu'on en peut en dire je crois.

PS 1 : J'ai corrigé la faute qui ne vous avait pas échappée.

PS 2 : Puisque c'est comme ça je vais écrire un billet sur le Prix Nobel de la paix!

merbel a dit…

Ce n'est pas Debré qui a créé l'ENA?

Le problème de Stendhal c'est qu'il est libéral et bonapartiste, jacobin et aristocrate, démocrate et anti-américain. Un homme multiple donc et plein de contradictions!

Oui, vous avez raison d'écrire à rebrousse-poil; c'est fécond en discussions et on ne ronronne pas ainsi!

Flocon a dit…

"Ce n'est pas Debré qui a créé l'ENA?"

Comme vous l'aurez vu sur Wiki il a effectivement été maître d'œuvre lors de la création de l'E.N.A lorsque de Gaulle présidait le Gvt provisoire.

Les Européens et le Américains en général ont une appréciation globalement négative de leur personnel politique (corrompus, coupés des réalités vécues par les gens de la rue, incompétents, préoccupés de leur seule situation personnelle etc.).

Les Chinois rejettent-ils à ce point les responsables politiques?

On ne leur demande certes pas leur avis mais leur relation au Pouvoir est radicalement différente de la nôtre.

Le culte de la personnalité a disparu avec Mao, les frontières sont ouvertes, la gestion du pays serait-elle différente si le suffrage universel y était pratiqué?

Par habitude, comme Hume, je préfère vivre en France qu'en Chine mais c'est au fond une ânerie d'écrire cela puisque la question ne se pose pas.

Si en Europe de l'Est la majorité des peuples souhaitait vivre comme à l'ouest (stalinisme tout de même) je ne suis pas sûr que la majorité des Chinois désirent émigrer vers l'Occident.

Dans une certaine mesure je crois que la liberté d'expression est relativement tolérée, il est sûr qu'il ne faut pas dépasser certaines limites.

Regardez en France comme la liberté d'expression est respectée avec un Besson qui souhaite interdir l'hébergement du site Wikileaks, Julien Coupat qui passe 8 mois en taule pour suspicion d'atteintes aux biens publics, les Irlandais de Vincennes ou encore ce syndicaliste gentiment retenu à la gendarmerie pour l'empêcher de se trouver sur la route du gnome des Carpates.

Et on n'oublie pas les quelque 800.000 citoyens placés inconstitutionnellement en garde à vue l'an dernier.

Bon, c'est vrai, ils ont tous bénéficié du suffrage universel...

(tout ça un peu décousu, je sors de ma méridienne comme dirait-ZapPow)

Flocon a dit…

merbel,

Vous dont la sympathie pour les électeurs du F.N est... modérée on va dire... lisez donc les réactions des lecteurs du Figaro (dont tous ne sont certainement pas adhérents du F.N) à propos de la condamnation de 7 ripoux parmi les "forces de l'ordre".

Tous de braves gens qui sont prêts à absoudre les gentils pandores d'autant que le Ministre en place (sous le coup d'une condamnation pénale mais ça on s'en f.) donne son avis, que le Garde des sceaux ne moufte pas, les flics manifestent toutes sirènes hurlantes devant le tribunal, tous ces braves gens bénéficient du droit de vote comme vous et moi et en redemande du Vichy et du Maréchal.

Combien sont-ils prêts à voter pour un "homme à poigne" à droite mais aussi à gauche?

Cela me rappelle la fable de La Fontaine (les grenouilles qui voulaient changer de roi, quelque chose comme ça), ils sont tout à fait disposés à élire grâce au suffrage universel (ça c'est déjà vu) la cigogne qui les avalera d'un coup d'un seul.

C'est bien le suffrage universel mais ça peut être très dangereux.

La République est une catin, on s'assoie sur les grands principes qui en sont le fondement et on s'essuie les pieds sur les institutions qui sont sensées défendre ces principes.

Entendons-nous bien, je n'appelle pas à l'abrogation du suffrage universel mais je n'acquiesce pas béatement à l'idée que c'est l'indépassable achèvement de la vertu politique.

Le Pen/Chirac en 2002, Le Pen/ Sarko en 2012, voilà ce que peut donner le suffrage universel.


On peut se poser des questions...

merbel a dit…

Flocon,
On est bien d'accord...Le suffrage universel n'est pas la panacée mais la constitution qui donne un pouvoir outrancier à un (seul? pauvre?) type n'est-elle pas plus haïssable? Et oui, mille fois oui, la République est une putain qui entretient l'illusion de l'égalité,du pouvoir du "peuple" et de l'infaillibilité de ses institutions. Assistée en cela par des medias qui se vautrent dans l'actualité en n'élevant surtout pas le niveau des masses.
Le Figaga relate cette sale histoire de ripoux, mais n'analyse rien et fait une large place aux commentaires des personnalités de droite et de gauche! Est-ce cela qu'on veut lire? On en a marre de ces duels qui n'en sont pas! Qui sont ces personnalités? Des pythies? des Héros? Non, des citoyens détenteurs d'une petite parcelle de pouvoir (octroyée par le suffrage universel!) et qui se la gardent jalousement en disant tout et son contraire sur tout? Ah! la belle affaire!

Ce qui m'a dérangée dans votre billet c'est que vous ayez pu - si j'ai bien compris- faire un distinguo entre des électeurs "intelligents" et tous les autres au "QI à deux chiffres" comme si la frontière de la connerie (la sottise comme dit élégamment Jerphagnon dans son dernier ouvrage) passait seulement par là. Il n'y a pas d'électeurs éclairés et les autres. Il y a "juste" aujourd'hui un déficit de projet politique, un dénuement linguistique (une appauvrissement des mots qui amènent à un appauvrissement des idées), une absence de vision à long terme...

J'ai bien compris que vous ne demandiez pas l'abrogation du suffrage universel! Moi, j'aimerais bien qu'il veuille dire quelque chose - qu'on l'invente!-et comme effectivement il ne peut plus rien signifier, on ne me reprendra pas sur des choix de vote qui n'en sont pas!
Je regrette -et je ne comprends pas d'ailleurs pourquoi?- qu'on ne considère pas comme une expression politique, le fait de voter blanc ou nul. D'aucuns m'ont dit que voter blanc ou nul c'était ne pas avoir d'idées ou ne rien proposer mais... n'est-ce pas d'abord souligner les limites d'une démocratie qui n'offre pas vraiment le choix et qui jour après jour se laisse engloutir par des intérêts très mercantiles et "spectaculaires"?

Anijo a dit…

Ce qui m'a dérangée dans votre billet c'est que vous ayez pu - si j'ai bien compris- faire un distinguo entre des électeurs "intelligents" et tous les autres au "QI à deux chiffres" comme si la frontière de la connerie (la sottise comme dit élégamment Jerphagnon dans son dernier ouvrage) passait seulement par là.

Ah oui. Par exemple, l'illustre Christopher Hitchens (no 2-digit IQ here) était/est un fervent partisan de la guerre en Iraq...

Flocon a dit…

merbel énervée,

Premier paragraphe, oui.

Deuxième paragraphe, j'ai un peu mélangé deux thèmes, le suffrage universel et la comparaison des capacités intellectuelles des uns et des autres. Je n'y crois pas plus que vous mais comme dit Descartes, Le bon sens est la chose du monde la mieux partagée...

En cette affaire je suis d'accord avec ceux qui sont d'accord avec moi!

Pour ce qui concerne le troisième paragraphe, la prise en compte des votes blancs ou nuls, à dire vrai cela ne m'a jamais empêché de dormir.

J'ai dû voter l'un ou l'autre lors d'une Européenne (1989?) où Fabius représentait le PS et avait annoncé, on peut lui reconnaître cette franchise, qu'il ne siègerait pas à Strasbourg.

Bon, puisqu'ils sont comptés ces votes et qu'ils expriment bien une insatisfaction de l'électeur on sait bien ce qu'ils signifient de même que le taux d'abstention.

Faudrait-il que les électeurs écrivent sur leur bulletin, certains le font, les raisons de leur vote blanc ou nul?

Quand on sait ce qu'on veut on vote selon. Je n'ai pas voté lors du second tour de 2002 (Le Pen/Chirac), je n'avais pas besoin de voter blanc ou nul pour que mon abstention ait un sens.

Honnêtement, j'ai dû manquer un épisode (séché un cours), je n'ai jamais compris que quiconque se sente lésé d'une parcelle de son pouvoir d'électeur ou de citoyen parce que sons vote blanc ou nul n'aura pas été "signifié" comme disent les linguistes. Traduction : on n'aurait pas donné de sens à un vote blanc ou nul.

Sarko/Marine le Pen au second tour dans 18 mois, ça vous tente? Vote blanc? vote nul? abstention? Ou vous mettez le feu à la baraque? :D

Flocon a dit…

Anijo,

Je me souviens que tu avais apporté cette info concernant Hitchens il y a quelques mois. Je ne sais pas pourquoi il était pour??? D'autant qu'il était contre la première guerre du golfe.

No doubt his I.Q is above the 2 digit level, I don't know what his reasoning was. Maybe was it valid.
Had the decision to invade Irak be dependent on a referendum he then would have voted yes.

Comme quoi il n'y a pas de vérités absolues sur lesquelles tout le monde s'accorde.

I know how politics now gets on your nerve but just in case, here is a piece by Hitchens re the Teapartiers.

There's no denyin' the guy is a cunnin' fox!

[I plan to write a post about how I pity women, that'll be a change from politics. I hope you'll find it entertaining... ;-)]

Anijo a dit…

Flocon,

Merci pour le lien ver une article de CH re le damned Tea Party..

gets on your nerve

In English one says "gets on your nerves". But using the singular, there is this joke.

I'm not meaning to imply anything towards you though! Just thought you'd get a kick out of this.

Flocon a dit…

Gets on your nerves of course, you're supposed to have several...

C'est la même expression en français: Ça me porte sur les nerfs!

Don't mettle with Kittie when he's unhappy!

You may want to see this one...

Anijo a dit…

Flocon,

Good one, et la voilà une femme qui me porte sur les nerfs plus que Sarah Palin.

Ned Ludd a dit…

J'essaye à suivre ce billet, mais déjà le 61 propos de Flocon sont trop pour moi, donc un ou deux commentaires.

Merle, en politique, avoir plusieurs diplômes, mêmes hauts, ne veux pas qu'on va faire une bonne décision. Est-ce qu'ils sont moins suseptible à la propagande ou est-ce ils ont moins d'interêts personel pour voter pour un tel parti?

On trouve des erudits à droite comme à gauche.

Une institution comme l'ENA est une catastrophe et doit disparaître.

Anijo, your remark reminds me of an episode of the Simpsons. Homer is sad and tells his family, "I want to be left alone with my thought."

Ah, the difference between the singular and the plural.

Flocon a dit…

"I want to be left alone with my thought."

Duh! A great one!

Then maybe is he on the threshold to Nirvana when there is one thought left?

Anijo a dit…

Ned,
Thanks. I had a nice chuckle on that one.

lol Flocon. Homer would also be an adept at meditation which involves the suspense of logical thought processes.

merlemoqueur a dit…

Je suis bien d'accord avec vous Ned! C'est ce que j'ai voulu expliquer dans mes coms!Masi sans doute me suis-je mal exprimée?

(j'espère avoir bien répondu, car j'ai pris le "Merle" pour moi!) :-))

Flocon a dit…

Anijo,


"Homer would also be an adept at meditation which involves the suspense of logical thought processes"

Ce qui nous ramène au billet A quoi penserai-je dans 5 minutes puisque le but ultime de la méditation est de nous délivrer du flux de conscience et des processus de pensée logiques comme tu dis.

Also, I've read the English article dedicated to Spinoza. There's all you need to know in it, the article on Spinoza's philosophy you'll read if really, really you want to go further.

Some days ago one of your comments landed in the spam box. I don't know how that happened since when a comment is deleted he's just deleted and not supposed to be considered a spam. At least, that's what I thought.

Do you want me to retrieve it?

Même question pour merle siffleur : la petite perle musicale s'est retrouvée au placard. C'est voulu, auquel cas je ne sais pas comment vous avez fait, ou bien dois-je la rétablir?

Anijo a dit…

Flocon,
I had noticed that but didn't say anything since it didn't add that much to the conversation and the point had already been made by another link re the appropriate use of "falsifiable". So, no, you need not go through the trouble of retrieving it.

I have been reading a lot about Spinoza from the Stanford Encyclopedia of Philosophy

merbel a dit…

Non, ce n'était pas voulu!

Anonyme a dit…

merbel,

je ne suis pas sur mon ordi mais je rétablis votre commentaire dès que je rentre.

Encore un des mystères de l'Internet ô-Ô

ZapPow a dit…

@ Flocon

Le bon sens est la chose du monde la mieux partagée...

Quelqu'un, sur un autre forum, vient de me sortir la même citation.

Je dois manifester mon désaccord : le plus partagée, oui, la mieux, je ne crois pas, vu que beaucoup semblent n'en avoir pas eu une part conséquente.

Autrement, la question du QI n'aurait pas été évoquée.

Flocon a dit…

ZapPow,

Il est vrai qu'elle n'est guère originale.

Peut-être le français du XVII ne faisait-il pas une distinction aussi nette qu'à présent entre le lieux et le plus? Je ne sais pas.

Je n'aurais pas dû mentionner cette histoire de Q.I.
------------

(En passant et avant que merbel ne te chope...)

Il vaut mieux éviter d'utiliser "conséquent" au sens d'important. On est conséquent avec ses convictions par exemple.

Le glissement de sens peut provenir de phrases ainsi rédigées:

L'explosion a généré des dégâts conséquents.

Le tribunal a prononcé des peines conséquentes.

Les 2 phrases sont correctes si l'on comprend que les dégâts et les peines ont été les conséquences de l'explosion et des crimes. Mais pas si l'on entend que dégâts et peines ont été importants (au sens massifs).

C'est en toute amitié que je prends la liberté de faire cette remarque conséquente sachant combien tu es sensible au respect de la langue.

Bon, si ça se trouve merbel me reprendra rien que pour m'embêter...

Flocon a dit…

Anijo,

I browsed through your Stanford Encyclopedia, it's so overwhelming with information! Well it's an encyclopedia and it always makes one feel so miserable when one considers the infinite amount of what one doesn't know...

There's also this site (in English) dedicated to philsophy with this page about Spinoza that I read some months ago.

merbel a dit…

Merbel vous livre ce qu'elle a trouvé dans un de ses dicos préférés "Dictionnaire historique de la langue française".
Flocon a raison, mais en même temps ZapPow n'est pas forcé de suivre à la lettre le Littré!Il est du côté du plus grand nombre, un des ressorts de la démocratie!!! :-))

"Conséquent, ente, adj emprunté au latin consequens, "qui suit", spécialement dans le domaine du raisonnement , participe présent de consequi, de cum (> co) et sequi (>suivre)employé avec une valeur temporelle ou logique. le verbe "cosuivre" a disparu au XVIème.
* Le mot exprime ce qui suit logiquement: par métonymie, il qualifie une personne qui agit, raisonne avec justesse, selon la logique. Son emploi au sens familier de "considérable" (1780) procède de l'idée de ce qui est susceptible de produire de l'effet par sa valeur et son étendue; cet emploi négligé (Vous avez remarqué ZapPow le "négligé"?) populaire (beurk!), est condamné par Littré (voilà le juge de paix!) comme un barbarisme, mais n'en est pas moins FRÉQUENT."

Mon cher Flocon, vous ne vous pliez décidément pas à la "loi" démocratique linguistique!

Chers amis, bonsoir! A la semaine prochaine, si vous le voulez bien!

Flocon a dit…

"Flocon a raison, mais en même temps ZapPow n'est pas forcé de suivre à la lettre le Littré!"

merbel was born a diplomat. Je me permets de l'écrire en anglais car il s'y trouve une nuance qu'il n'y a pas en français.

"Mon cher Flocon, vous ne vous pliez décidément pas à la "loi" démocratique linguistique!"

Résolument non! Il suffit de voir (de lire) les commentaires des lecteurs sur sites, forum, blogs, journaux en ligne etc.

Tout démocratiques qu'ils soient ça fait frémir...

A la semaine prochaine alors. D'ici là je dois rendre une copie commandée par ZapPow et rédiger 2 ou 3 autres billets.

Anijo a dit…

Ce qui nous ramène au billet A quoi penserai-je dans 5 minutes puisque le but ultime de la méditation est de nous délivrer du flux de conscience et des processus de pensée logiques comme tu dis.

Flocon,
Là, je crois qu'on est sur la même page

Je me demande des fois si la vie ne serait pas plus simple et confortable si on ne la réflichit trop, et je crois p't-être que tu te la demandes la même question.

makes one feel so miserable when one considers the infinite amount of what one doesn't know

Oui! Comme avait dit Merbel, je m'imagine comme une vache devant le Petit Train essayant de comprendre l'énigme.

Anijo a dit…

A quoi penserai-je dans 5 minutes

L'infini..

Anijo a dit…

The safest general characterization of the European philosophical tradition is that it consists of a series of footnotes to Plato.

I have in my library the complete works of both Plato and Aristotle, but I have never read either works from beginning to end.

Not that I brag about this, but Samuel Clemens (Mark Twain) has a quote that is relevant at times to one of my own weaknesses.

“A classic is something that everybody wants to have read and nobody wants to read.”

Ned Ludd a dit…

Flocon,

Il y a deux choses qui m'agacent en français. Toujours à la télévision et radio, les hommes/femmes politiques ou des autres repondent à une question en commencent par "Ecoutez". Aussi, beaucoup du monde se termine un phrase avec "quoi". On entend ce "quoi" tout le temps. Pourquoi on utilise si souvent ces mots inutiles?

Flocon a dit…

Anijo,

"Je me demande des fois si la vie ne serait pas plus simple et confortable si on ne la réflichit trop".

Hmmmm... nous avons un cerveau qui est arrivé à son état actuel de développement après des dizaines de milliers d'années. Il fonctionne indépendamment de notre volonté.

A moins de devenir des huîtres, il ne nous est pas possible de nous libérer de nos flux de conscience.

Ou alors il faut essayer la voie bouddhiste mais combien parviennent au Nirvana, à l'extinction de tout désir et de toute envie?

Living is easy with eyes closed, misunderstanding all you see.
It's getting hard to be someone but it all works out, it doesn't matter much to me
.

In Spinozian terms, our minds call for infinite self development. It's in its nature to keep on going and try to increase its very existence and power (the Conatus).

Dans l'introduction de la première édition de la Critique de la raison pure Kant évoque cette tendance naturelle à notre cerveau de se poser des questions. Il reformule ainsi la notion de Conatus chez Spinoza.

La vie serait-elle plus facile sans se poser de questions? Well then there would be no life left, or rather we would have extracted ourselves from life like the Bouddha did.


J'ai lu tout Platon il y a 8 ans et l'Éthique à Nicomaque d'Aristote. Just read, not worked on them. Mais cela est un sujet d'un futur billet. Say, Plato and Bach or Miles Davis.

Il y a trois ans j'ai lu Life on the Mississipi de Twain qui m'a beaucoup plus. Et la célèbre grenouille du comté de Calaveras just in September et bien sûr Huckleberry Finn et Tom Sawyer.

Have you seen the footage of him shot the year before he died?

J'ai vu que ses mémoires viennent d'être publiées aux US et connaissent un très grand succès.

He certainly was a very interesting person with somehow very controversial opinions.

Il est difficile de se représenter qu'il connut une célébrité mondiale il y a plus d'un siècle.

But as you know, my two favorites American writers are Jack London and William Faulkner.

Flocon a dit…

(favorite of course)

Ned,

"Il y a deux choses qui m'agacent en français."

Seulement deux?

Le "Écoutez" m'agace aussi mais est-ce différent du "Listen" anglais?

C'est une mode, ça passera.

Pareil pour "quoi".

Une autre chose m'agace très fortement c'est quand les politiques (en général mais il n'y a pas qu'eux) disent : Dans ce pays il est impossible de faire des réformes (or whatever).

Dans ce pays? Quel pays? La France? Eh bien dites : En France et non pas dans ce pays!

Mais je crois que c'est la même chose en anglais non? Combien de fois ai-je entendu In this country, everybody thinks that... bla bla bla.

Une chose m'agace quand les hispanophones parlent français, c'est qu'ils terminent presque tous leurs phrases en disant non?

I don't speak Spanish but I suppose that in Spanish the final no? is tantamount to the English Isn't it?

Mais en français, as you know, on ne termine pas toutes les phrases en demandant N'est-ce pas?

Flocon a dit…

Anijo,

La citation de Russell est bien connue mais exagérée.

Russell appartient au courant philosophique dit Anglo-saxon né en 1924 à partir des travaux de l'école de Vienne (Wittgenstein etc.).

les philosophes dits "Anglo-saxons" s'intéressent à la philosophie des mathématiques, du langage, de la logique etc. avec un grand prédécesseur américain du nom de Charles Sanders Peirce.

I don't know Jack about his works and what (essentialy american now) these guys are working on.

C'est très pointu et complètement détaché de la philosophie continentale.

Just some thousand people understand them and their writings.

Still, maybe should I have a try at it.

Par cet déclaration, Russel a voulu moquer la philosophie traditionnelle européenne qui n'a jamais abouti à rien selon lui. He was being derisive.

ZapPow a dit…

Pour ce qui est de l'emploi de "conséquent" dans le sens de considérable, important, mon dictionnaire entérine cet emploi, et cite même Courteline et Roger Martin du Gard en exemple.

Ned Ludd a dit…

Flocon, you should read Twain's last book, I think, "Following the Equator". With his usual unusual sense of humor he tells of his trip around the world.

Twain was also vice-president of the Anti-Imperialist League and was particularly strong in his writings against the American occupation of the Philippines.

I have never much liked Faulkner and I find Steinbeck to be, if not superior, more interesting and entertaining.

Flocon a dit…

ZapPow,

En cette matière il en va comme des lois (mais avec de moindres conséquences): Il y a la règle et l'interprétation de la règle.

Je confesse être assez (comprendre très) vigilant sur le point du respect des règles et peu enclin à les transgresser.

Sinon de glissements en glissements, d'usages fautifs en barbarisme et autres facilités on en arrive à perdre la précision que l'on attend du langage qui en est déjà tant dépourvu.

Je sais combien je fais d'erreurs et ne demande qu'à les corriger comme à accroître style et vocabulaire.

Toute correction est la bienvenue...

Flocon a dit…

Ned,

Je me souviens que Faulkner n'est pas ton écrivain de prédilection, nous en avions déjà parlé chez SF.

Oui, j'aime bien Steinbeck, j'ai dû lire 4 ou 5 titres, the usual ones.

D'un autre côté je les ai lus en français donc je suis parfaitement ignorant des qualités de style des uns et des autres, Jack London included.

Have you read The Star Rover?

Ned Ludd a dit…

Flocon, no, I don't know this book by Jack London. I guess I will have to try and find it.

Have you read "The Iron Heel" by London?

http://en.wikipedia.org/wiki/The_Iron_Heel

Flocon a dit…

I have read next to all Jack London's work 4 years ago. The Iron Heel as well as The people of the abyss, his novels as well as his short stories, his reportages on the Mexican revolution and Korea at war.

I didn't like (it got me borred) Martin Eden which is supposed to be his masterpiece (I can hardly remember what it was all about).

The Star Rover is the one which, by far, most impressed me.

Also, if you've read the wiki article, this book led to a modification of the detention conditions in Californian penitenciaries.

We already exchanged a bit about Jack London at SF's in 2006.