lundi 27 septembre 2010

Anniversaire











C'est aujourd'hui le troisième anniversaire de Shall We Talk.

Pourquoi ce tableau de Gauguin? Parce que c'est celui qui illustrait le premier billet le 27 septembre 2007. Je l'avais écrit pour SF qui finalement a préféré ne pas le prendre ce qui m'a été l'occasion de me dire : Et si j'ouvrais mon propre blog? Le thème et le ton de "Do you play french billard?" rappellent le contexte des années SuperFrenchie.

Je souligne également que c'est Anijo (Joann alors) qui avait eu la gentillesse d'assurer la relecture du billet. Thanks again Anijo!

Quelques chiffres : Il reste 415 billets en ligne alors que j'en ai "publié" 484. Suite à un "ménage" un peu trop vigoureux au printemps dernier une petite cinquantaine a disparu, des videos  notamment et des doublons ainsi qu'une douzaine dont je n'ai pas gardé trace (liste disponible sur demande). Aucun des disparus  n'a emporté avec lui un seul commentaire puisque j'ai conservé évidemment tous les commentaires que vous avez laissés.  

Depuis le mois de juin, et je ne m'en suis aperçu que récemment, Blogger a intégré un système de statistiques assez bien fait qui permet de retrouver tous les commentaires  depuis l'ouverture du blog.   

Voici donc le premier commentaire de Zombie12toes  (27 octobre 2007) avant de devenir ZapPow ici.

Le premier commentaire de Ned (20 novembre 2007)   


Quant à merbel c'est ici qu'elle a commenté pour la première fois.

Je ne veux pas laisser Etchdi dans l'oubli, sa dernière apparition date du 18 janvier 2009 (où se retrouvaient ZapPow, L'Amerloque et EYGH). Je ne dois pas être le seul à regretter son absence.

Il y a eu quelques météorites, une quinzaine peut-être, qui ont laissé un commentaire et ne sont jamais revenus, telle cette Shannon le 23 décembre 2007.

Shall We talk compte aussi quelques habitués depuis au moins 6 mois que je l'ai remarqué, trois venant des États-Unis et au moins deux de Belgique et deux du Canada. S'y ajoutent semble-t-il 3 ou 4 provenant de France voire Paris même mais c'est très imprécis.

Si j'en crois Blogger il y a eu 2250 commentaires soit une moyenne de 4,7 par billet. Une moyenne vraiment car il y a les billets sans commentaire et les billets à 20 commentaires et plus. "Record" tout récent de 34 commentaire sur "A Paris" le 18 septembre.

Le compteur général a été  mis en place fin janvier 2008 et indique à ce jour près de 29.500 visites. En comptant les visites de septembre 2007 à fin janvier 2008 cela doit faire peu ou prou 34.000 visites. 

Il faut enlever tous les visiteurs uniques qui passent et repartent dans les secondes qui suivent et l'on peut déduire quelque 15.000 ou même 20.000 visites de  l'ensemble, je n'en sais rien.

Pour ce qui concerne l'origine des visites impromptues, la majorité évidemment provient de Google avec pendant très longtemps (et ça continue) une recherche sur Lia Origoni dont j'avais mis en ligne une video à une époque où le blog était en sommeil très profond. Les infos données par ZapPow à cette occasion n'ont pas manqué d'instruire la petite centaine de visiteurs qui sont arrivés sur ce billet.

Autres recherches qui ont amené les visiteurs sur le blog : "Flegme britannique" (Pipeau) et Déjà vu (avec un météorite from Texas).

Google image est une source de très nombreuses arrivées aussi avec une photo de Sarko à une manif, celle-ci précisément (c'est la seule qui existe d'ailleurs) que j'avais un peu recadrée et qui amène presque tous les jours à ce billet

Si vous recherchez Hôtel de Talleyrand (Google image) la première photo est référencée sous flocon-flocon blogspot.com. Don't ask me why, je n'ai rien fait si ce n'est recadrer la même photo disponible sur Google. Cette photo renvoie à un billet de mai, 5 million $.

J'ai dû modifier le titre d'un billet (Sexe, love and passion à la française), déjà paru chez SF), trop de visites inopportunes. 

Je ne sais pas pour vous mais relire ces billets me donne une étrange impression "d'éloignement" dans le temps alors que 1, 2 ou 3 ans ce n'est tout de même pas une séquence temporelle bien longue dans une vie.

Et bien si justement! C'est précisément parce que chacun de ces billets renvoie spécifiquement à une journée dont je n'ai pas le moindre souvenir par ailleurs mais qui est pourtant marquée, isolée dans le flux du temps dont elle est extraite par un écrit qui lui ne "bougera" plus. Comme dans un journal (au sens diary) chaque entrée restera pour toujours like a stone in a field où nous sommes passés mais que nous avons à présent quitté. C'est un souvenir de notre présence hic et nunc qui nous est comme une ancienne photo sur laquelle nous nous retrouvons avec une certaine émotion.

Ainsi ZapPow a-t-il relu récemment un de ses commentaires sur SF, un commentaire vieux de 26 mois, ce n'est rien semble-t-il, et pourtant je crois que cela lui a fait plaisir (je ne parle pas de serrement de cœur non plus hein...). Il doit en être de même pour chacun d'entre nous j'imagine quand nous retrouvons une ancienne image, un ancien témoignage de ce que nous fumes un jour donné.

A chacun son rapport au temps aussi, le contexte propre à nos existence à ces périodes-là... Mais 1, 2 ou 3 ans ce n'est pas rien du tout, chaque jour est notre dernier jour, il faut le vivre le plus pleinement qu'il se peut. Carpe diem!

Ce billet anniversaire se fait long, laissez-moi cependant vous remercier tous Anijo, Ned, merbel et ZapPow ainsi que les visiteurs réguliers (A la Coluche : J'ai les noms des meneurs!) pour votre fidélité et vos participations, elles seules donnent un sens et une raison d'être à ce blog qui ne serait rien sans vous.

Du plus profond du cœur : Merci infiniment à tous!

17 commentaires:

merbel a dit…

Bon anniversaire Flocon et merci de vos mots gentils! Moi aussi, vous savez, j'ai beaucoup de plaisir à vous commenter...
OUI, mille fois OUI, vivre chaque jour comme s'il était le dernier; et qu'importe si le temps emporte la mémoire précise, pourvu que nous ayons la sensation de vivre. C'est effectivement toujours curieux de se "relire" comme de "se revoir": c'est à la fois étrange et si intime.
Il m'arrive parfois en relisant certains de mes écrits ou de mes commentaires de me demander si c'est vraiment moi qui les ai "commis". Témoignages d'instants, précieux parce que vivants et... déroutants, "dispersés"mais qui donnent sans doute l'image la plus juste de qui nous sommes, un "nous" bien plus riche qu'un "je".

Anijo a dit…

Merbel a dit tous ce que je voulais dire! J'ajoute que oui, Etchdi me manque.

J'aime bien ton blog Flocon. Cela me fait bcoup de plaisir d'y jeter un oiel chaque jour pour voir s'il y a une commentaire de toi, ZapPow, Merbel ou Ned.

Bonne anniversaire et oui, carpe diem!

Flocon a dit…

Merbel,

Merci de vos encouragements, c'est un plaisir de vous lire et d'échanger avec vous. Quel hasard vous a un jour amenée sur Shall We talk?

Vous ne le savez pas j'imagine car ce sont les heureux aléas de la navigation sur la toile, une inépuisable source de rencontres (sans FaceBook).



"C'est effectivement toujours curieux de se "relire" comme de "se revoir"///.../// si c'est vraiment moi qui les ai "commis".

Si vous avez eu la "chance" de conserver d'anciens devoirs de classe (collège, lycée), l'éloignement (illusoire) avec le temps passé nous amènerait presque à un sentiment proche de la schizophrénie : J'ai été capable d'écrire ça, moi?

Processus psychologique tout ce qu'il y a de commun mais qui ne manque pas cependant d'intriguer. Comme l'enfant qui se voit pour la première fois dans un miroir en quelque sorte...


Pour info, j'ai "relâché" un mien commentaire qui était resté dans la boîte à pourriels du dernier billet.

Peut-être l'avez-vous cependant lu. Il se rapporte à Royal et Marine Le Pen.

Flocon a dit…

Anijo,

Somehow you took part to the inception of this blog since you proof-read the first post.

All the more since SF eventually didn't publish it, I knew I owed you to have it put on line.

FWIW, alghouth SF declined to publish my French billard thing he nevertheless accepted 10 other posts after I opened my own blog.

No bad feelings with Denis, I even emailed him one month ago my thanks for the 4 years of intelligent leisure he offered to us.

I no longer participate to the forum because it looks like if I don't post at least once every three months I have to register again.

I have asked him once to give me another alias but I don't want to bother him again with this.

I'll try to keep up with the blog but I've slowed down a bit. One post every other day seems a reasonable rythm.

Don't know. Depends on my mood and abilities I guess.

Thanks for your nice and witty inputs Anijo and carpe diem too.

Anijo a dit…

I no longer participate to the forum because it looks like if I don't post at least once every three months I have to register again.

Ah, c'est pour ça que tu ne fais plus de commentaires au forum SF. Sans toi (amongst others) le forum a devenu un peu ennuyeux. Y'a Bernarda (Ned) et ZapPow(Zombie12toes) qui font des commentaires de temps en temps, mais c'est pas comme avant. Heureusement, t'avais ouvrais ton blog. Et Merbel est la nouvelle personne qui me font tant de plaisir. J'aime bien lire ses commentaires. Elle a une belle sens de l'humeur et elle est intelligent et gentille. Alors, on a perdu qqchose, mais on a gagner autre chose. In the end, carpe diem and be grateful for what we have here and now. At least there is still you and ZapPaw and Ned and the new kid on the block, notre cher Merbel.

Anijo a dit…

qui me font
qui me fait...

est devenu?...

ooff..

forgive my grammatical errors..

Anijo a dit…

ZapPaw...

ZapPow... si je continue à corriger tous les fautes, ça ne finira pas !

Ned Ludd a dit…

Thank you for the mentions and may there be anniversaries to come.

One technical comment, I usually have to post more than once to get through. The first time I get sent to some bizarre empty page.

So when you get doubles from me, it's because I don't know if I got through the first time.

Flocon a dit…

Anijo,

"Sans toi (amongst others) le forum a devenu un peu ennuyeux."

Merci Anijo mais souviens-toi comment j'ai pété un plomb la dernière fois... Était-ce l'année dernière déjà?

Comme j'aime la controverse et les échanges un peu nerveux il arrive que je me laisse entraîner à écrire des choses déplaisantes.

La malhonnêteté intellectuelle may lead me to blow a fuse quand j'oublie de prendre mes distances...

------------------------------------

Si tu veux corriger tes commentaires tu peux cut and paste what you've posted, correct whatever you think needs to be corrected and post it again. And then you delete the former comments.

That's what I occasionally do.

(Do you suffer from sleepless nights Anijo? If so I share the suffering since I've been through it last year and the year before and I certainly didn't like it)

Flocon a dit…

Ned,

As you know Blogger isn't really reliable. Problems arise every now and then.

I kinda remember the hitch you refer to started happening 3 months ago. Looks like when a message is deemed too long by Blogger said Blogger pretends it can't manage it whereas it actually does.

Cela m'arrive régulièrement since I'm of the talkative kind (Have you noticed?) mais en fait le commentaire passe toujours. Unless it goes beyond the +/- 4,800 signs limit.

ZapPow a dit…

Joyeux anniversaire.

C'est vrai que la redécouverte des commentaires passés est parfois une surprise. Celui que tu m'as indiqué sur SF m'a rendu très fier de moi. J'avais complètement oublié Lia Origoni, et ça été un plaisir de réécouter ce tango.

SF a perdu tout intérêt pour moi. J'y passe de temps en temps, y lâche un commentaire, rarement. Le plus souvent, je me dis que ça n'en vaut pas la peine, comme il y a deux jours, où j'ai été tenté de répondre à OF qui montrait une fois de plus, dans la plus grande impartialité, toute l'estime qu'il a pour la gauche française, sur le thème de la réforme des retraites, en oubliant, comme par hasard, un élément clef : la durée de cotisation pour une retraite à taux plein.

Tiens, voilà le gâteau d'anniversaire :
http://www.750g.com/fiche_de_cuisine.2.123.1795.htm

Flocon a dit…

ZapPow,

Hier encore un visiteur de Roubaix est arrivé sur Le Temps du tango en cherchant "Maria Candido est-elle décédée?" et comme je citais cette chanteuse dans le billet il a pu s'enrichir du fruit de tes recherches...

20 janvier 2009! La vache! Ce qui peut se passer en 18 mois...

Carpe Diem est vraiment notre ultime raison d'être.

Pour ce qui est des retraites, compte tenu de mon parcours totalement atypique -voire chaotique- dans le merveilleux monde du travail, je n'ai pas de point de vue bien assuré faute d'être correctement informé.

Je n'ai jamais compris, encore moins admis, qu'un salarié ne puisse tirer sa révérence après 10, 15 ou 20 ans de salariat sans pouvoir toucher ne serait-de qu'un petit pourcentage de sa pension au pro-rata de sa durée de cotisation.

Non, il lui faudra attendre l'âge de 62 ans (si j'ai bien compris) pour percevoir ce petit pourcentage de sa pension de retraite fût-elle d'un montant de 200 €.

N'y a t-il pas quelque chose à gratter dans les pensions supérieures à 10.000€/mois? Genre plafonnement pendant 4 ou 5 ans...

J'ai bien fait de prendre la tangente et de me contenter de rôder autour de l'univers du travail...

C'est comme les salariés qui n'ont plus de travail à la fin de la journée mais qui doivent faire du sur-place à se ronger les freins jusqu'à ce que la pointeuse ait frappé ses 7h ou 8 h journalières.

Pfff... Je m'en suis bien tiré décidément!


Merci pour le gâteau mais il est prévu pour 18 personnes! je le partagerai avec tous les visiteurs du blog...

(Garanti sans matière grasse qui donne du méchant cholestérol?)

merbel a dit…

Anijo,
Il y a un mot qui me fait très plaisir dans toutes les qualités que tu me prêtes (et qui m'ont fait rougir!). Tu parles de ma gentillesse! Si cela transpire dans mes commentaires, alors j'en suis très heureuse.
Tu le sais , dans nos sociétés où tout le monde est à couteaux tirés- on se regarde en chien de faïence, on a des idées bien carrées sur tout, on cherche toujours la faille chez l'autre - ou alors(au mieux!) où chacun vit dans l'indifférence de l'autre, la gentillesse est devenue une faiblesse: il semble qu'être gentil(le), adjectif trop vite associé à l'expression "bien gentil" soit devenu le synonyme de "bêta, "bêtasse". C'est pourtant une très belle qualité!

Maintenant une question à vous tous:
C'est quoi, c'est qui SF? Il semble qu'il y ait un lourd passé... Mais vous n'êtes pas obligé(e)s de me répondre si cela vous dérange.

Flocon a dit…

"C'est quoi, c'est qui SF? Il semble qu'il y ait un lourd passé..."

Je croyais avoir donné l'info mais en fait probablement pas.

SF (SuperFrenchie) sont les initiales d'un bloggeur français installé aux États-Unis, près de Washington je ne me souviens plus de l'État, qui a tenu un excellentissime blog (c'est le point de vue du tenancier de Shall We Talk) essentiellement (99%) consacré aux relations franco-américaines.

Tenu en anglais presque exclusivement, j'y ai fait des progrès...

Lancé en février 2005, il a pris son envol 6 mois plus tard et a atteint des sommets de fréquentation et de participation de septembre 2005 à mai 2009.

SF (Denis Chazelles) a clos son blog en mai 2009 (avec un dernier billet en sept 2009) après un peu plus de 1.000 billets.

Blog de très bonne qualité, tant par la diversité des billets quasi quotidiens mis en ligne que par la qualité des intervenants et de leur contributions.

Histoire, politique voire philosophie étaient au programme. La plupart des habitués étaient des drogués de ce blog (J'en étais je le confesse).

Ce blog est référencé dans ma colonne de droite par reconnaissance et courtoisie puisque c'est SF qui m'a donné (comme à d'autres) l'envie d'ouvrir un blog.

C'est là que Ned, Anijo et ZapPow nous sommes connus ainsi que d'autres anciens participants qui sont parfois venu ici. En janvier et mars dernier encore l'Amerloque et eygh sont passés chez moi.

Tout ayant une fin (dont la lassitude de Denis et aussi le fait que les tensions franco-américaines s'étaient calmées après la guerre d'Irak) Denis est passé du format blog au format forum.

J'y ai participé un temps puis j'ai eu un coup de sang après qu'un ex-marine ait maintenu que Dreyfus avait été envoyé à l'île du Diable au seul motif (à l'en croire) que celui-ci était juif.

J'ai eu beau lui raconter l'histoire en long et en large, il est manifeste qu'il faisait le sourd. J'ai vraiment pété un plomb quand il m'a menacé de me botter le train par Internet interposé. je n'aime pas ces manières.

Bon réaction primaire je l'admets.

Quoiqu'il en soit, comme je le dis à Anijo, je ne participe plus pour une bête question d'enregistrement à renouveler mais aussi parce que "ce n'est plus comme avant" comme on dit.

Ces 3 ans et demi de fréquentation quotidienne de ce blog nous ont apporté, je corrige, m'ont apporté beaucoup de plaisirs et j'ai remercié Denis pas plus tard qu'il y a un mois à ce sujet.

J'ai rencontré à Paris deux Américains (Mark et msMiami ainsi que Tcheni pour ceux qui se souviennent) en janvier 2007 et mars 2008.

Je ne connais pas personnellement Denis mais Anijo si!

Le Etchi dont je parle avec Anijo est un Français habitant près de la place d'Alligre dans le XIIè qui a participé à mon blog d'octobre 2007 jusqu'au début 2009. Tant Anijo que moi regrettons son départ.

Alas, all things must pass...

Flocon a dit…

Petite correction, c'est en juillet 2007 que nous nous sommes rencontrés à Paris et non en janvier.

Comme il se doit dans toute communauté dès qu'elle atteint un seuil critique, des affinités ont rapprochés les uns des autres.

Pour mémoire, je crois me souvenir que son blog avait atteint les plus de 300.000 visites en 3 ans et demi mais à la réflexion il est certain que c'est beaucoup plus puisque 300.000 ne ferait que 10 fois plus que Shall We Talk qui est une toute petite chose.

Non, il a bien dû dépasser le million de visiteurs en fait.

merbel a dit…

Merci de l'explication, Flocon. Une "boutique" qui tournait donc rond! Je me demande toujours comment font ces blogueurs-là pour avoir le TEMPS d'écrire leur billet, d'y répondre, de "manager" tant de commentateurs. Des virtuoses probablement; sans compter qu'avec un tel "rendement", l'adrénaline doit monter et pas seulement pour le meneur de jeu.

Vous, "péter les plombs", Flocon? Eh bien !tant mieux, nous vivons tellement dans une société consensuelle! Le consensus tue et parfois, je regrette l'intolérance. De quoi retourner Voltaire dans sa tombe!!!!

Flocon a dit…

merbel encore un mot à propos du blog dont il est question...

SF (c'est ainsi que nous l'appelions et lui parlant de lui-même) a ouvert son blog aux contributions de qui voulait et comme je lui avais écrit en octobre 2005 pour le féliciter il m'a demandé si j'étais d'accord pour publier des billets chez lui.

[L'avait dû remarquer ma proclivity (ce doit être propension) à la provocation et aux échanges un peu fermes].

Quoi qu'il en soit, il a mis 46 billets de votre serviteur en ligne ainsi que plusieurs de Anijo (elle saura mieux que moi vous dire combien) et peut-être même un billet de Ned il me semble???

J'ai repris un certains nombre de mes billets sur mon propre blog comme j'en ai écrits ici qu'il a repris chez lui.

Comment je suis arrivé chez SF? Par ce blog (même thématique mais en français) qui marchait très fort également et auquel l'ouverture de SF a certainement causé une perte de fréquentation.

Peut-être Anijo connaît-elle ce blog je ne crois pas cependant.

J'ai participé de front à ces deux blogs pendant, je ne sais plus, 6 mois, un an et suis parti sur une remarque qui m'a déplu...

En plus Jérôme (le premier blog) écrivait 2 billets par jour!!!

Mauvais caractère!