samedi 29 décembre 2007

Ce à quoi j'ai échappé.




- Dans les années 70 la littérature dite de Science fiction était très bien portante. Peut-être l’est-elle encore de nos jours d’ailleurs, je ne sais pas, j’ai perdu le contact. Je me la représentais comme il est de coutume quand on est un peu étroit d’esprit: les aventures de petits hommes verts etc.

Je lisais très peu à l’époque, pas le temps, disponibilité, que sais-je, et le peu de temps dont je disposais, quand je ne le gaspillais pas en bêtises, j’essayais d’en réserver un peu tout de même pour lire les classiques.

A force d’insistance, une connaissance qui goûtait le genre était parvenue à me décider à lire un texte de SF. A la deuxième page – je n’invente rien - on assistait à l’atterrissage d’un véhicule extra-terrestre dans un marécage de campagne et les "martiens" sortaient de leur capsule. Mes craintes étaient confirmées: il s’agissait bien de petits hommes verts. Je ne suis pas allé plus loin…

C’est sans doute dommage car il existe de très grands auteurs américains de SF mais voilà: mauvais livre au mauvais moment et c’en fut fini…


- Pareillement, la littérature policière n’a jamais eu mes faveurs. Quelques A. Christie ou Rouletabille adolescent mais Giraudoux avait autrement plus de nuances…

Tout de même, j’en ai lu un il y a 25 ans dont je me souviens encore du titre, toujours sur l’insistance d’une connaissance: «Le petit bleu de la côte ouest» (version originale). Oui, bien, c’était distrayant mais j’avais faim de nourriture plus substantielle… Alors je n‘ai pas continué dans cette veine. Il y a aussi de très bons auteurs je le sais mais puisqu’il faut choisir…


- Des bandes dessinées, j’en ai lu de 6 à 14 ans à peu près. Il y avait dans les années 50 une excellente production pour les enfants et les ados. Et je suis passé à autre chose quand il en fut temps.

Depuis les ados sont presque oubliés de cette catégorie éditoriale mais les adultes sont vraiment bien servis. Mais ça ne m’intéresse plus du tout. Il y a tant d’autres textes autrement plus jouissifs à découvrir…

Certaines circonstances ont fait qu’il y a 25 ans également je me suis retrouvé dans une maison de campagne avec rien d’autre à lire que des centaines d’albums de BD adultes que possédait le propriétaire de lieux. Bon, essayons… Ça s’appelait «La locomotive» et c’était truffé de clichés d’inspiration parano (désolé…). Histoire d’un après monde où règnent les technocrates (chauves et bleus) vivant dans des centres urbains exclusivement conçus pour eux et qui se rendaient de l’un à l’autre en locomotive (mais moderne la locomotive, hein, genre monorail électromagnétique…) en traversant des paysages quasi désertiques où survivaient des hordes de gueux dépenaillés (les gentils) et crevant la dalle. La révolte grondait mais, happy end, les technocrates étaient détrônés afin de laisser la place à la joie et à la démocratie. Ouais, super!

J’ai perdu bien du temps à ne pas lire, à lire des choses sans intérêt (Villiers de l’Isle Adam!) mais au moins j’ai échappé à ces vains remplissages.

9 commentaires:

Anonyme a dit…

Moi j'ai eu plus de chance : j'ai commencé la SF avec Philip Dick et les polars avec Patricia Highsmith. L'inconvénient est que beaucoup d'autres m'ont déçu par la suite. Mais il en reste, il en reste...

Etchdi

Flocon a dit…

En recherchant une illustration pour le billet je suis tombé sur cette couv' de Bilal pour un titre et surtout un auteur dont je crois qu'il est devenu presque classique, au-delà du genre de la SF.
Peut-être bien que je m'y risquerai un de ces 4 quand je ne sais pas trop quoi lire.

Bonne suggestion Patricia Highsmith, d'autant que j'imagine que les polars se lisent en quelques heures. tout à fait ce qui me convient...

Va savoir. Peut-être vais-je me découvrir sur le tard une appétence toute particulière pour un genre négligé jusqu'à présent. Et je regretterai alors les années perdues à ne pas m'être soucié de ce qui me sera devenu indispensable.
Jamais content... ;-)

Anajo/Anijo/JoAnn a dit…

Salut Flocon,

Je ne suis pas non plus interessé en SF. Mais quand j'étais plus jeune j'avais des amis qui m'ont fait lire du SF qui était assez interessant, et pas genre aventures de petits hommes verts, comme:
Philip José Farmer, Robert Heinlein, Isaac Asimov, et Arthur C Clarke.

Il y a aussi Douglas Adams qui m'avait amusé quand j'était plus jeune.

Pour ce qu'il y a de littérature policière ou bandes dessinées, je n'ai presque aucun interest, sauf pour l'art de Jean Giraud (Moebius) et Robert Crumb.

Anajo/Anijo/JoAnn a dit…

Et parlant des livres, j'aime bien "La vie sur le Mississippi (M.Twain)". Ça fait longtemps que j'ai lu ce livre, mais je me souviens qu'il explique bien les difficultés de suivre la Mississippi à ce temps là, et tout avec son sens de l'humeur inimitable.

Flocon a dit…

Salut Joann

Hmmm... Maybe I shouldn't have mentioned the SF genre since now, thanks to you and Etchdi, I have a list of authours I must have a try at.

Ooopps; je m'aperçois que j'écris en anglais...

Bon, dès que j'ai terminé les livres en cours j'en essaye 2 ou 3. Promis!

Pour ce qui concerner la vie sur le Mississippi, il y a en France depuis près de 60 ans un personnage de BD (bande dessinée) très, très célèbre, Lucky Luke dont le scénariste était très documenté.
Bien sûr j'en ai lu beaucoup d'épisodes quand j'étais ado et je m'aperçois en lisant Twain qu'il l'avait aussi lu pour cet épisode de 1960: En remontant le Mississippi.

Anajo/Anijo/JoAnn a dit…

Salut Dad!
Oui, je sais que tu n'est pas chez toi et donc tu as le temps pour ne laisser qu'une petite com.

Flocon,
J'ai resté cinq jours avec Dad et sa femme dans la Corrèze... cinq jours merveilleux..

As-tu reçu mes instructions pour mettre la musique sur ton blog? Je te les ai envoyé par email parce que on ne peux pas mettre les instructions html dans une com sur Blogger.

Anajo/Anijo/JoAnn a dit…

Flocon,

J'ai voulu dire que je connais "Lucky Luke".. C'est JP Helaine qui m'avais fais connaître ce bande dessiné. C'est intéressant, car ici aux E-U, on ne parle pas des "Daltons", et c'est peut-être à cause de BD Lucky Luke que les français parlent des Daltons. Je connais même une chanson (je crois que c'est une par Gainsbourg) des Daltons.. :)

DAD a dit…

Ah ! Me revoilà !
J'voulais dire... Quoi déjà?
Pfff... La SF n'a jamais été de la "littérature".(j'essaie de faire court... :)). C'est souvent du roman de gare.
Tu oublies de remettre cet auteur dans son époque...
Il y en a des sympas....
Clifford D.Simak: Demain les chiens.
Essaie.....
Tu verras bien!
C'est sûr c'est pas du Duras !
Du roman de gare te dis-jeeeee !!!!
Et fait pas ton intellectuel.... ;)

DAD a dit…

As tu pensé que peut-être l'idée de petits hommes verts venait de ce Monsieur Bradbury?
T'étais à la source et tu n'as rien vu jeune Padawan.....
Shame on you.....
Signé: Le vieux Dad, Jedaï tout dégoulinant de bave et qui se fait dessus.... ;)