mercredi 6 juillet 2011

J'ai changé d'avis

 
La revendication de certains homosexuels à pouvoir se marier ne cesse de m'étonner mais bon, s'ils veulent connaître les joies qu'endurent nombre de couples hétéros ma foi c'est leur affaire et je m'en fiche. D'ailleurs on ne me demande pas mon avis...

L'adoption par des couples homosexuels en revanche est une demande à laquelle j'étais jusqu'à présent plus que réservé. Non que je sois prêt à descendre dans la rue pour m'y opposer cela dit.

Ce qui motivait mon refus, tout théorique une fois encore, c'est qu'il en allait du destin d'une tierce personne dont on pouvait disposer selon les caprices et les désirs des uns et des autres. Mais tout compte fait n'en va-t-il pas exactement ainsi chez les couples hétéros? Mon "argument" est donc intenable.

Par ailleurs, je me figurais -de façon toute traditionnelle- qu'il était nécessaire qu'un enfant ait une double référence masculine et féminine pour lui assurer un développement psycho-affectif équilibré. Quelle bêtise de croire que ce sont les différences de caractères sexuels physiques qui identifient masculinité et féminité! C'est bien la structure mentale des individus qui définit essentiellement leur masculinité ou leur féminité, qu'il s'agisse de couples hétéros ou homos.

Mais l'argument qui a définitivement fait mouche c'est celui qui fait valoir combien d'enfants sont malheureux - et là cela se compte par millions- dans les familles hétérosexuelles qui ont deux, trois, voire dans les sept ou huit gosses non désirés mais qui sont arrivés alors il faut bien les prendre en charge.

Les couples homosexuels masculins ou féminins veulent vraiment des enfants et leur capacité à les aimer sans réserve ne dépend pas des aléas propres aux couples hétéros genre "Tu es encore enceinte? M.! Qu'est-ce qu'on fait? On le garde?".

Qui n'a pas été témoin ou ne connaît pas personnellement des familles composées d'un abruti et d'une conne qui ont joué le jeu de la bête à deux dos pour se trouver "responsables" de l'éducation de malheureux enfants dont le sort est scellé avant même qu'ils soient nés?

Quelle crève-cœur d'être témoin, cela m'est arrivé plus souvent qu'à mon tour, de pauvres gosses dont la vie -avant même d'avoir commencé- est déjà bousillée par une paire de crétins dont la viscosité mentale se trouvera reproduite à la génération suivante par les individus qu'ils auront fait venir à l'être.

"Les enfants sentent admirablement s'ils sont aimés ou tolérés."

Cette citation de Balzac (Pierrette) vaut pour des millions de couples hétérosexuels qui sont autant de nids à névroses, de manque d'amour et de reconnaissance. 

Il n'est pas difficile de comprendre combien des couples d'homosexuels sont beaucoup plus à même d'offrir à des enfants ce qui ne leur a pas été donné dans leur propre enfance ce qui précisément les a amenés à la sexualité qui est la leur mais aussi à une sensibilité intuitive bien plus éveillée en général.

J'ai donc changé d'avis sur la question. De toute façon cela ne concerne qu'un nombre infinitésimal d'enfants et c'est peut-être dommage d'ailleurs. Je ne descendrai pas dans la rue pour défendre cette revendication mais du moins je n'y suis plus opposé.

5 commentaires:

Anijo a dit…

You've decided that you think that little babies are cute and that you want one after all? ☺

Christine a dit…

Anijo,
Toi tu tricotes un peu de layette, moi j'envoie à Flocon un guide de Dolto, ou "j'attends un enfant" de Laurence Pernoud... A moins que je ne demande à Noël Mamère ce qu'il en pense?

Flocon a dit…

Non, non, non, je ne veux pas de bébé Anijo! Do not insist, I won't make you any bloody baby.

Flocon a dit…

Le guide de Dolto à la rigueur mais J'attends un enfant alors là ça ne pourra jamais le faire Christine!

-----------------

Est-ce mon ordinateur qui yoyotte (ce qui est probable) ou les deux pistes musicales sont-elles également inactivées chez vous tous?

Christine a dit…

Flocon,
ça marche sauf que... à la place de Mozart j'ai Tea for two... Bizarre.

Super le gadget Pollock (je ne sais comment appeler ça). Je vais m'en servir pour augurer le W puisque j'ai vu que le widget était transférable sur Blogger...