samedi 15 janvier 2011

Monisme


Les télescopes à terre ou en orbite nous permettent de voir la matière telle qu’elle était presqu'à l'origine de son apparition il y a quelques milliards d’années.


Ces images, nos yeux (c'est à dire notre sens le plus essentiel) nous permettent de les intégrer dans notre cerveau qui est d’abord matière, de l'eau essentiellement comme l'ensemble de notre corps, ce qui fait en quelque sorte que la matière la plus lointaine et la plus ancienne se retrouve et se contemple dans l'éphémère miroir que nous sommes.

Les instruments modernes nous rendent accessibles l’infiniment petit et l’infiniment grand. Ou n'est-ce pas plutôt l'infiniment petit et l'infiniment grand qui se rendent visibles à eux-mêmes et parviennent à l'être au travers de notre conscience réfléchissante qui lui donne sens et réalité?

Mais si c’est notre conscience qui permet à la matière d'exister se pose alors la question essentielle :  L'esprit, émerge-t-il de la matière ou est-ce la matière qui dépend de l'esprit pour être ?

Que serait la matière, l’objet, s’il n’y avait pas de sujet conscient pour la refléter ? Mais peut-on concevoir un sujet qui ne serait pas matière?

Cette question a traversé toutes les philosophies qu’a engendrées l’Histoire, que ce soit chez les présocratiques et la philosophie continentale, chez les Chinois ou les Hindous. Mais alors que ces deux dernières civilisations ont accédé très tôt à la compréhension du monisme, l'Occident, abusé par les religions abrahamiques s'est fourvoyé dans l'illusion dualiste.

Les religions en effet en tiennent pour le dualisme, essentiel à leur propre existence. Il leur faut un arrière monde pour prospérer.

Baruch Spinoza avec son concept de Substance fut le premier philosophe occidental à rompre avec le dogme religieux des deux mondes, l'ici-bas et l'au-delà. Il rejoint ainsi la Non-dualité d'Adi Shankara et de l'Advaïta Védanta.

150 ans après Spinoza, Schopenhauer, qui fut le premier philosophe à avoir connaissance des systèmes de pensée Hindous, eut le plaisir de retrouver son intuition moniste (la Volonté) dans ces textes jusqu'alors inconnus en Europe.

Peut-être le monisme apporte-t-il la réponse à ce questionnement qui nous est essentiel, il est vrai cependant que nous vivons hic et nunc et que nous trouverons peu d’aide ou de réconfort à savoir que nous sommes une partie du grand Tout, de l'UN, de l’indépassable, de la Substance aux innombrables attributs etc…

Ce n'était pas l'opinion de Spinoza qui voyait dans l'accroissement continu de notre connaissance du monde le chemin vers la béatitude dans la connaissance de Dieu (qui n'était pas le dieu de l'Église mais l'époque était à la prudence).

Schopenhauer de son côté considérait que la contemplation esthétique, en favorisant notre compréhension de la réalité du monde qui n'était en dernière analyse que Volonté, (le Monde comme Volonté et représentation) nous délivrait, temporairement, du flux des souffrances et de l'ennui. Il ne partageait certainement pas l'optimiste de Spinoza cependant.
I regard consciousness as fundamental. I regard matter as derivative from consciousness. We cannot get behind consciousness. Everything that we talk about, everything that we regard as existing, postulates consciousness.
(Max Planck)

Ce thème classique de la philosophie, monisme/dualisme, est loin d'avoir perdu toute actualité comme en témoignent les recherches contemporaines, particulièrement aux États-Unis, sur les relations du corps et de l'esprit


(Picture, courtesy Ned and Planck quote, courtesy Anijo)

26 commentaires:

Anijo a dit…

Flocon,

Je t'assure que demain matin ou peut-être plus tard ce soir je ferais une recherche Google pour comprendre ce que c'est "monisme".

In the meantime, I found this version of Stravinsky's Rite of Spring ( Le Sacre du printemps) by the Joffrey Ballet.

Some of the rhythms and choreography feel somewhat Puebloan.

Anijo a dit…

Ah, Le monisme est une notion philosophique Métaphysique. Il est la doctrine fondée sur la thèse selon laquelle tout ce qui existe - l'univers, le cosmos, le monde - est essentiellement Un, sans second, et donc, notamment, qu'il est constitué d'une seule substance (réalité fondamentale qui n'a besoin que d'elle-même pour exister). Le monisme s'oppose à toutes les philosophies dualistes, qui séparent le monde matériel et le monde spirituel (l'au-delà).

This brings to mind the Higgs Boson particle

The Higgs boson particle is one quantum component of the theoretical Higgs field. In empty space, the Higgs field has an amplitude different from zero; i.e., a non-zero vacuum expectation value. The existence of this non-zero vacuum expectation plays a fundamental role: it gives mass to every elementary particle that couples to the Higgs field, including the Higgs boson itself

Anijo a dit…

Max Planck

I regard consciousness as fundamental. I regard matter as derivative from consciousness. We cannot get behind consciousness. Everything that we talk about, everything that we regard as existing, postulates consciousness.

Flocon a dit…

Anijo,

When you do research you're serious about it...

Le monisme est une question très importante en philo, il s'oppose au dualisme.

Descartes = Dualisme
Spinoza = Monisme

En Inde c'est également le monisme qui prévaut (see Adi Shankara).

L'article en français de Wiki sur le monisme est très personnel. J'ai supprimé quelques petites parties très subjectives qui n'avaient pas leur place sur Wiki.

"réalité fondamentale qui n'a besoin que d'elle-même pour exister"

Cette qualité porte un nom : c'est l'aséité. Il devrait y avoir un lien de Monisme vers aséité. Je vais le créer.

Tu verras que ce terme est utilisé une fois par Spinoza et que je l'ai souvent rencontré chez Schopenhauer.

Wait! Since I was surprised not to see any link to a possible English article about aseity I searched directly on Wiki in English and of course there's one.

Too bad they don't mention Spinoza or Schopenhauer... And the authors restrict themselves to the sole religious meaning of the word.

Curiously neither the English article nor the French one refers to each other...

-----------

Merci pour le lien vers la particule de Boson et les citations de Plank, elles sont très à propos et je ne les connaissais pas.

Maintenant il fait écrire le billet... et j'ai bcp de choses à faire aujourd'hui...

--------

The rendition of the Paris 1913 première of the Rite of Spring is very bioutifoulle indeed and you're right: there's a definitive puebloan flavour in it but you know better than me of course.

Flocon a dit…

Bon, c'est fait.

J'ai créé le lien de Monisme vers Aséité et en français de Aséité vers l'anglais et vice-versa.

Et je ne vais pas passer ma journée à faire des modifs sur Wiki français et anglais... :-D

Ned Ludd a dit…

Le monisme matérialiste peut être les photons, lequels peuvent apparaître et disparaître.

Le satélite-téléscope Planck vient de montrer une belle image de l'universe.

http://www.bbc.co.uk/news/10501154

Presque toutes les chaînes ont montré cette image. Pour une fois que la télévision sert à quelque chose.

Flocon a dit…

Merci pour la photo Ned, it's more appropriate than the one I thought of.

Flocon a dit…

Anijo,

"everything that we regard as existing, postulates consciousness."

In other words : Cogito ergo sum...

Flocon a dit…

Ned,

"Le monisme matérialiste peut être les photons"

True but si l'on accepte qu'il y ait un monisme matériel et un monisme spirituel on créé deux catégories ce qui est contradictoire avec l'idée même de monisme qui est unité.

Both matter and mind are intertwined and cannot exist independantly from each other.

Think of Ying and Yang. They're interdependant, the existence of one without the other is unthinkable.

Parallèlement, la citation de Planck constitue l'affirmation d'un monisme spirituel donc d'un monisme dualiste!

Ce n'est logiquement pas possible. C'est le principe premier de la logique, le principe de non-contradiction, qui est ici ignoré.

Anijo a dit…

I have reading about monism vs dualism and the more I read, the more confused I am as different people seem to have different ways of defining these two concepts. But I'm not thinking all that clearly today as I have a lot of things on my mind. Hopefully tomorrow I'll be in a better state of mind.

Flocon a dit…

Anijo,

"I have reading about monism vs dualism"

This is a tense I didn't know of. J'ai encore beaucoup de progrès à faire en anglais... ;-)

It may be because you're not in your plate...

Since I haven't got a clue re Native Indians' culture I dared not suggest that it could be understood as a form of monism.

For what I know there's no Divine creature separated from its cration like is the case in the Abrahamic religions.

Mother earth isn't a distant and terrifying godess but a caring and loving one, is it?

The distinction between matter and thought is very much a European intellectual construction therefore hardly an appropriate pattern of thoughts when it comes to Native Indians' "Weltanschauung" so to say.

But again I don't know...

Anijo a dit…

This is a tense I didn't know of. J'ai encore beaucoup de progrès à faire en anglais... ;-)

It may be because you're not in your plate...

:-D

Native Indians' culture

Here we run into the "they" concept again. Different tribes have different beliefs. I can speak about the belief system of the Tewa which goes something like this:

There is no Devil and there is no God. The Earth and the rocks and the trees and all of the creatures on the Earth, and the Sky are all interconnected and they are here to teach us if we listen. We came from the Earth and so the Earth is our Mother. Father sky worked with Mother Earth to create the people. We are all one with the Earth and Sky and that which is on the Earth and in the Sky. I don't recall anything having to do with the separation of matter and thought as all is considered one.

Anijo a dit…

and the Sky

The Sky being understood to encompass the Sun and the clouds and the stars, etc.

Flocon a dit…

"We are all one with the Earth and Sky and that which is on the Earth and in the Sky."

Well we all shine on,
Like the sun and the sky and the moon


Remember that line? Very Nature minded imspired aren't they?

"all is considered one."
is the very definition of monism.

"The Earth and the rocks and the trees and all of the creatures on the Earth, and the Sky are all interconnected"

bears similitarities with the buddhist concept of Pratityasamupada

"I don't recall anything having to do with the separation of matter and thought"

No wonder. As I wrote in the post, the West has been stuck for 15 centuries in the belief there were two separate worlds thanks to Judaïsm which stated there existed one and only one single God and not a Pantheon.

Le plus ancien texte fondant cette distinction entre deux mondes se trouve être The city of God d'Augustin où il thématise dogmatiquement l'existence de la cité terrestre et de la cité céleste.

Je l'ai lu il y a environ 5 ans et je remarquais comment toute une civilisation et des centaines de millions d'individus peuvent être entravés dans leurs croissance et prisonniers d'un monde imaginaire par les illuminations d'un seul individu, qu'il se nomme Abraham, Jesus ou Mahommet.

What and where is reality and is there even any reality?

Think of Zhuangzi's Butterfly dream.

As the article says, it very much relates to the philosophy of mind and contemporary epistemology.

Ned Ludd a dit…

"I have been reading..." is known as the present perfect continuous. It can be difficult to use because sometimes it means the same as the simple form and other times it doesn't.

In this case, "I have read..." means I finished the book. "I have been reading..." means I haven't finished the book.

There are other nuances with other verbs and some are not generally used in the continuous sense and others have different meanings depending. "I have seen..." means something quite different than "I have been seeing...".

Ned Ludd a dit…

If monism is not correct, one has to ask where dualism comes from and when it developed.

First there was the Big Bang, then stars developed and exploded creating all the matter in the universe. So we are all stardust.

Are other animals and even plants dualists? Did dualism exist in the minds of animals before the Permian extinction 250 million years ago or did it develop before the extinction of the dinosaurs 65 million years ago?

Mankind has only been around for 100,000 to 200,000 years. So if dualism exists only in man, how did it develop in that time?

As Stephen J. Gould said, "More generally, I like to apply a somewhat cynical rule of thumb in judging arguments about nature that also have overt social implications: When such claims imbue nature with just those properties that make us feel good or fuel our prejudices, be doubly suspicious. I am especially wary of arguments that find kindness, mutuality, synergism, harmony – the very elements that we strive mightily, and so often unsuccessfully, to put into our own lives – intrinsically in nature. I see no evidence for Teilhard’s noosphere, for Capra’s California style of holism, for Sheldrake’s morphic resonance. Gaia strikes me as a metaphor, not a mechanism. (Metaphors can be liberating and enlightening, but new scientific theories must supply new statements about causality. Gaia, to me, only seems to reformulate, in different terms, the basic conclusions long achieved by classically reductionist arguments of biogeochemical cycling theory.)

There are no shortcuts to moral insight. Nature is not intrinsically anything that can offer comfort or solace in human terms – if only because our species is such an insignificant latecomer in a world not constructed for us. So much the better. The answers to moral dilemmas are not lying out there, waiting to be discovered. They reside, like the kingdom of God, within us – the most difficult and inaccessible spot for any discovery or consensus."

http://www.marxists.org/subject/science/essays/kropotkin.htm

Ned Ludd a dit…

I would like to add another boring language comment.

In English we describe the tense as the "Present Perfect" and in French it is the "Passé composé", so there is a difference in conception. One refers to the present and the other refers to the past. Often the translation is easy, but not always. BTW, there is also the Past Perfect simple and continuous. In French we have the Plus que parfait. I have trouble understanding how something can be more than perfect.

Flocon a dit…

Merci pour la distinction entre I have done and I've finished (my homeworks par exemple) et I've been doing and I'm still working on it (said homeworks).

Je percevais la distinction sans être capable de la préciser.

Now, I have to remember the rule...

-------------

"I have trouble understanding how something can be more than perfect."

Les grammairiens usent parfois d'une terminologie surprenante.

It may be that originally they meant something that was beyond perfect like metaphysics is beyond physics? Go figure?

Il me semble que parfait ici ne doit pas s'entendre au strict sens de perfection, quelque chose qui ne saurait être plus achevé qu'il n'est.

Flocon a dit…

"If monism is not correct, one has to ask where dualism comes from and when it developed."

Pour ce que j'en sais le dualisme a été introduit en philosophie par Descartes qui a affirmé l'existence de l'âme séparée du corps ce qui pose la question de mind-body problem.

Il avait localisé l'esprit dans une zone du cerveau appelée la glande pinéale...

Spinoza a dépassé (dialectique hégélienne) le dualisme cartésien en instaurant le concept de Substance aux innombrables attributs dont seuls 2 nous sont connus : l'étendue et la pensée.

La Substance est antérieure à Dieu (comme dans l'Advaïta Vedanta).


"Did dualism exist in the minds of animals etc."

Il y avait une phrase dans le billet original à propos des animaux et je l'ai enlevée, knowing all too well how easily I would be a renewed target re the lenghth of my posts...

De mémoire : "Le animaux étaient là avant nous mais comme ils ne possèdent pas de mémoire réfléchissante la nature en eux ne s'est pas reconnue."

C'est un point essentiel que la distinction objet/sujet (c'est à dire conscience).

S'il n'y avait pas de conscience réfléchissante pour penser le monde celui-ci n'existerait pas tout simplement.

Si tu évoques le Big Bang, the permian extinction, the end of the dinosaurs etc. toutes ces données n'existent que dans la mesure où tu es là à présent pour les penser.

La conscience, l'esprit universel est issu de la matière certes mais celle-ci n'existe que dans nos cerveaux. Il y a interdépendance entre matière et esprit. L'un n'existe pas sans l'autre.

Les plantes n'ont pas l'appareil neurologique permettant l'émergence d'une conscience. Quant aux animaux, même s'ils possèdent une conscience, celle-ci n'est pas réfléchissante (ils ne se pensent pas eux-mêmes).

J'ai une idée de billet sur ce sujet. Hint: Phénoménologie de l'esprit.

Anijo a dit…

Thanks to Ned for bringing up the Present Perfect Continuous form which does not have a French equivalent tense and can thus be a tad tricky to translate into French. The tense indicates "en train de". When I was not in my plate and wrote "I have reading", I had meant to write "I have been reading" which is translated roughly as "Je suis en train de lire" or perhaps "j'ai été en train de lire" or perhaps "je lis depuis quelques heures"...

Anijo a dit…

See here

This youtube video explains it quite well.

Flocon a dit…

Merci pour le lien Anijo,

that was a good refreshing lesson for me.

But at the very end the guy makes a mistake.

He says: "Merci pour avoir regardé la vidéo" which is a direct translation from English.

He should have said: "Merci d'avoir regardé la vidéo"

Ned Ludd a dit…

J'ai parlé du Big Bang et l'origin et l'explosion des d'étoiles.

Si le dualisme exist, quel est l'élément qui est sorti de l'explosion des étoiles? Est-ce qu'il existe et nous n'avons pas trouvé?

Tant aux plantes, Natalie Angier, qui j'en ai parlé autrefois, demande si elles ne sont pas sentient.

http://www.youtube.com/watch?v=76k0TXFu2iE

"The Science of Plants".

Flocon a dit…

Ned (aka Stardust),

Since you wrote some times ago that it wasn't me only you were talking to, I don't know if it's me who's in charge of answering to you :-D

The first time you wrote "If monism is correct" and now I (oops, we) read "Si le dualisme exist".

Je ne sais pas quelle position est la tienne dans la mesure où tu sembles douter et du monisme et du dualisme. Peux-être pratiques-tu le doute hyperbolique de Descartes avant de te décider, ce qui est une démarche intellectuellement raisonnable.

"quel est l'élément qui est sorti de l'explosion des étoiles? Est-ce qu'il existe et nous n'avons pas trouvé?"

Désolé, je ne comprends pas bien la question par rapport au monisme et au dualisme.

Peut-être cet élément est-il la matière noire (*) que personne n'a encore trouvée. Alors ce ne sera pas moi de toutes façons...

Pour l'instant j'en reste à ce que j'écrivais plus haut : Si tu penses au Big Bang, à l'origine de l'univers et aux étoiles, c'est parce qu'il y a une conscience qui pense et représente ce qui n'a jamais existé dans aucune conscience auparavant.

(*) Peut-être le nom Darth Vader vient-il de Dark Matter?

------------

Pour les plantes, Prince Charles partage l'opinion de Nathalie Angier (whom I remember you already referred to).

Si ma mémoire ne me trahit pas (and it possibly does) Schopenhauer (an all encompassing philosopher) traite de cette question des plantes auxquelles il accorde un embryon de conscience dans la mesure où elles sont une des expressions de la Volonté qui est l'en soi du monde.

Anijo a dit…

quel est l'élément qui est sorti de l'explosion des étoiles? Est-ce qu'il existe et nous n'avons pas trouvé?"

Off topic and nothing to do with monism vs dualism.

The original elements of stars are hydrogen and helium. Or am I missing something here?

Other elements come later via nuclear reaction.

Ned Ludd a dit…

Anijo, I don't remember if helium was part of the stars, but my point was that all the other elements were made by the explosion--super nova--of the stars, not their origin.