lundi 15 novembre 2010

La corde et le pendu


Je viens encore de vérifier, il n'y a pas un mot en une du NYT en ligne sur cet événement majeur de la politique mondiale qu'est le "remaniement" du gouvernement français!

A lire les commentaires des lecteurs des media français, le sentiment majoritaire qui s'exprime est celui du désabusement et du cynisme doublé du mépris pour tous les médiocres et misérables prêts à tout pour faire partie d'un gouvernement quel qu'il soit.

Chez les professionnels de l'information on évoque le much ado for nothing et on glose à l'infini sur l'habituelle dimension politicienne des petites manœuvres en vue de 2012.

C'est bien ça la démocratie : vous avez voté il y a 3 ans et maintenant vous boirez jusqu'à la lie le calice de la bassesse, des turpitudes et des dévoiements éhontés de toutes les valeurs de la République. La démocratie a légalement validé la main mise d'un gang d'arrivistes et de prévaricateurs sur les institutions de la Nation.

Un type condamné en correctionnelle qui devient n° 2 du Gouvernement, un autre condamné (avec appel en cours) maintenu à son poste, y a t-il un autre pays au monde où cela est possible? La Biélorussie peut-être ou l'Ouzbékistan alors. Berlusconi lui-même n'oserait pas je crois.

Ce que je retiens c'est que Fillon, le "collaborateur" de Sarko, est devenu indispensable à ce dernier qui est contraint de le maintenir au poste de Premier Ministre. Et ce sous la pression des députés UMP qui voient venir gros comme un camion le méga désastre en 2012 dont ils n'ont nulle envie de faire les frais comme leurs collègues des régionales de mars (ce sont souvent les mêmes d'ailleurs)

C'est beau comme l'antique: L'ensemble des thuriféraires de l'homme au Karcher prêts à jouer les Brutus pour conserver leurs mandats aux Législatives de juin 2012.

L'homme auquel Sarko s'adressait ainsi que le montre la photo est devenu à présent celui qui lui maintient le cou hors de l'eau et lui permet d'encore respirer. De la corde et du pendu, les rôles sont à présent inversés! Prochain sondage de popularité (pour ce que cela vaut) : Sarko 25%, Fillon 50% L'atrabilaire creuse inlassablement sa tombe depuis son élection de mai 2007.

Un ministre britannique disait que 15 jours en politique c'est une éternité. Pas faux. Qui verra-t-on au second tour des prochaines Présidentielles? Sarko? DSK? Fillon? Le Pen? Aubry? Ou quelqu'un d'autre encore?

Ce n'est pas pathétique, c'est véritablement tragique que nous en soyons arrivés là. Mais c'est démocratique...

Pour finir il me semble que le système américain est tout de même théoriquement plus démocratique (tant qu'à faire) puisque le Président est élu pour 4 ans et non 5 ou même 7 ans chez nous il y a encore 12 ans (voir ici) avec des élections à mi mandat pour que le pouvoir ne soit pas laissé sans contrôle pendant 4 années.

Cela dit, les politiques là-bas comme chez nous...Ils semblent avoir une longueur d'avance mais les nôtres ne devraient pas tarder à rattraper leurs collègues américains.

On ne dira jamais assez le mal que le teigneux aura fait au pays!


20 commentaires:

Anijo a dit…

La limitation du nombre de mandats pour president est une chose que j'aime dans les politiques Americains. Plus que 4 ans semble trop longue.

Anijo a dit…

John Coltrane. He comes close to Miles Davis as far as being one of my favorite jazz musicians.

Flocon a dit…

"Plus que 4 ans semble trop longue"

Imagine que le mandat des présidents français était de 7 ans entre 1870 et 2000!

De Gaulle est resté 11 ans, Pompidou 4 ans (he died) Giscard 7 ans, Mitterrand 14 ans, Chirac 10 ans et la majorité des Français espère que Sarko ne restera pas plus de 5 ans.

They could have stayed president for 50 years until de Gaulle arrived because they beforehand were as powerful as the queen of Engand.

But they now (since 1958) have more power than the POTUS himself.

La Constitution américaine ne permet pas à un président de décider tout seul d'emmener son pays en guerre. AFAIK, he has to get authorisation of both the Senate and the House of Representants.

Not so in France where Chirac decided alone to wage war in Afghanistan and Mitterrand decided to wage war against Khadafi in the 80s.

Notre constitution (1958) est assez proche de ce qui permet à une dictature de s'installer...

--------------

J'ai décidé d'être plus cohérent dans le choix des musiques. J'ai toute une liste de musiciens et de morceaux à mettre en ligne. Ben Webster, Coleman Hawkins etc.

Ned Ludd a dit…

My favorite headline was from Libération, "Fillon garde Sarkozy".

I saw ex-crook Alain Juppé on télévision. He said the new government was "sérieux et competent". I wish a journalist had asked him what he brings more to his ministry than his predecessor, Hervé Morin, and if he thought that Morin was not serious and competent.

But it is too much to ask of journalists that they ask real questions.

Ned Ludd a dit…

Totally off topic, but I think this article from Rue89 concerning Stéphane Hessel will interest you.

http://www.rue89.com/2010/11/13/stephane-hessel-violemment-attaque-pour-ses-critiques-disrael-175677

"Les téléspectateurs de France 5 ont pu découvrir vendredi soir un délicieux nonagénaire porté par « l'audace de l'espoir » : Stéphane Hessel, ancien résistant, ambassadeur de France, militant de causes orphelines.

Au même moment, Stéphane Hessel fait l'objet d'une violente et pernicieuse campagne hostile. La raison : ses critiques vis-à-vis d'Israël.

La vie de Stéphane Hessel, qu'il a racontée avec minutie dans « Citoyen sans frontières », un livre d'entretiens avec Jean-Michel Helvig (éd. Fayard 2008), reprise dans ce documentaire de France 5, est une véritable épopée qui traverse le XXe siècle."

Luckily I watched this program and Hessel(90) appeared as a real humanist, but wait until you read the dishonest criticisms of him in the article.

Flocon a dit…

Ned,

I have to leave right now so I can't fully answer your comments (all the more since you raise many issues).

re Stéphane Hessel here is a video.

I know it won't be no surprise to you of course. But yet, it still is a pleasure to listen to this song.

Flocon a dit…

Oui Stéphane Hessel est un humaniste.

J'ai vu l'article de Rue 89 mais à l'heure où j'ai commencé il y avait déjà 475 commentaires...

I usually read your recommendations Ned (at least on Wiki) but not always up to the very last line...

Anonyme a dit…

Anonyme mélomane.
Le remaniement :
Les Français s'en contrefichaient, et s'en contrefichent toujours mais la presse a mis le paquet ! Rien à faire on s'en fou toujours ...
C'est comme l affaire des bettencou(rt ?) , la pasonaria libérée, on s'en fichait aussi mais la presse nous l'a décortiquée dans ses moindres détails. On s'en foutait et on s'en fou toujours. Comme de la milliardaire du reste ... la fameuse dame fortunée .. vous savez ? Rien à cirer !
Par contre, un repris de justice, ministre des armées, là,je supporte mal mais ... la presse s'en fou : rien à cirer !
Circulez ! Rien à voir !

Flocon a dit…

Anonyme mélomane,

Pour ce qui concerne la Franco-colombienne il est de fait que les media ont joué un rôle majeur en élevant au rang de cause nationale cette histoire.

Comme vous l'écrivez pourquoi les Français devraient-ils être plus informés et se sentir plus responsables (voire coupables s'ils ne jouent pas le jeu de la compassion) de son parcours que de celui de milliers d'autres prisonniers politiques de par le monde?

Voire de la vie de milliers de personnes qui ne font pas parti des cercles du pouvoir tels que les bénévoles dans les milliers d'associations de bienfaisance ou tout simplement des parents qui ont perdu un enfant et qui sont pour le reste de leur vie dans un insurmontable deuil?

C'est moins glamour c'est sûr.

Imaginez une Lady Gaga (je connais ce nom, je ne sais même pas de qui il s'agit) enlevée contre rançon...

Les media du monde entier nous tiendraient en haleine jour et nuit de quelque chose qui n'a absolument pas la moindre importance pour l'ensemble de l'humanité.

Je m'étais fait cette réflexion lors du décès de la princesse Diana. En quoi cela pouvait-il affecter qui que ce soit en France ou ailleurs dans sa vie quotidienne, son emploi, ses conditions de travail, voire même son équilibre mental? Les névrosés ont-ils vu leur état s'empirer? Les psychotiques ont-ils définitivement plongé? Ceux qui n'étaient ni l'un ni l'autre sont-ils passés de l'autre côté du miroir?

Comme dit John Lennon dans I found out (je crois) they keep you occupied with pie in the sky.

Cela mériterait un long développement mais je ferais exploser la limite des 4.096 signes pour un commentaire...

Le véritable pouvoir sur les mentalités ce sont les media en effet qui le détiennent. Ce pourquoi la liberté de la presse et de l'expression a mis si longtemps à être reconnu comme un droit fondamental.

Giordano Bruno, Spinoza, Kant lui-même pouvaient en témoigner comme les intellectuels du siècle des Lumières. Comme dans les pays totalitaires contemporains.

Liberté de la presse: la pire et la meilleure des choses.

Effectivement Juppé fait désordre dans le nouveau gouvernement mais je n'avais pas pensé au Ministère auquel on l'a placé. On atteint des profondeurs insoupçonnables là.

Tout est bien ficelé par ailleurs puisqu'il est interdit d'évoquer les condamnations judiciaires passées de qui que ce soit en France. Donc les journalistes respectent la loi.

Avisez-vous de poser la question en public, vous tomberez sous le coup de la loi avec mise en examen minimum...

Mais rassurez-vous, l'homme est toujours droit dans ses bottes!

Ned Ludd a dit…

Flocon, "Comme dit John Lennon dans I found out (je crois) they keep you occupied with pie in the sky."

In fact the "pie in in sky" is from a song by early union organizer executed by the state of Utah, Joe Hill.

http://www.fortunecity.com/tinpan/parton/2/pie.html

Joan Baez sings Phil Ochs's song on Joe Hill.

http://www.chambre-claire.com/PAROLES/joe-hill.htm

Paul Robeson has also done this song. I had a link to the original song, but it is dead.

Flocon a dit…

Now, I don't know what to do with these links? Are they hazardous to my ego?

Out of curiosity I'll follow them, come what may...

merbel a dit…

Stéphane Essel est effectivement un grand monsieur, très jeune d'esprit! J'ai beaucoup aimé la façon dont il a parlé de son père (ses pères?): est-il le fils de Franz Essel ou de Henri-Pierre Roché , tous deux amoureux de sa mère ? Cette histoire a été reprise dans le fameux film de Truffaut "Jules et Jim". Il en a parlé d'une manière extrêmement délicate, racontant à ce sujet qu'il s'était un jour rendu chez un psychiatre pour lui demander de l'extraire de l'extrême situation où il se trouvait: il était amoureux de deux femmes à la fois et marié avec l'une d'entre elles. Le psychiatre lui aurait répondu: "Mais Monsieur, je ne peux rien faire pour vous! Je ne suis pas le bon Dieu!"

Flocon a dit…

merbel à l'école, merbel à la plage, merbel et ses amies, le retour de merbel...

Avez-vous lu les aventures de Martine?

Celle-ci est pour vos élèves.

Me suis couché très tôt hier et n'ai pas vu arriver votre commentaire.

L'histoire de Hessel est connue des happy fews comme dirait Stendhal d'où le lien vers la chanson de Basiak.

J'ignorais l'épisode que vous rapportez. Il aurait donc reproduit le schéma maternel mais inversé. Ce n'est pas un psychiatre qu'il fallait consulter mais un psychanalyste. Pour le même résultat peut-être d'ailleurs.

Cela m'a tout de même un petit parfum apocryphe?

Pour vous j'ai eu l'idée d'un billet intitulé:
Comme la vie est lente et comme... vous connaissez la suite.

merbel a dit…

J'ai l'espoir violent, mon cher Flocon, que vous ne me comparez pas avec Martine, car je suis plus que dubitative sur la qualité du texte! Une série qui mérite d'être évit"e de toute urgence! Il y a tellement mieux aujourd'hui en mittérature jeunesse.
Suis trais trais vexée, Flocon!

Je n'ai pas été là pour la passe d'armes avec Toujours Fidèle... Je n'ai pas tout compris mais j'ai senti comme une légère tension. En tout cas, c'est antinomique la guerre et l'éthique, non?

Flocon a dit…

Je dois avoir Pluton rétrograde avec Mercure ou quelque chose dans ce genre parce que depuis hier ça ne va pas fort con le donne... :D

Comme vous étiez occupée par ailleurs (blog, corrections de copies, préparation de cours et les choses de la vie) votre retour m'a fait venir à l'esprit les séries de films ou de BD genre Martine.

Faut-il vous précisez qu'en tant qu'individu de sexe d'origine masculine je n'ai pas lu une ligne de ces albums Martine. Encore que vers 10/12 ans il m'est passé entre les mains quelques BD pour filles.

Vu l'heure à laquelle j'ai répondu à votre commentaire et après une nuit apaisée j'avais l'esprit badin et ai laissé celui-ci aller son cours. Ce qui m'a amené à cette Martine dont je ne sais rien... L'esprit est comme l'humeur, il vagabonde...

(Encore un sujet de billet : A quoi penserai-je dans 5' et entre temps?)

Votre espoir a toute raison d'être violent mon cher Guillaume, il ne saurait être déçu.

Avec tout ça les idées de billets s'accumulent et il faut assurer... (Il m'a fallu attendre un an avant de répondre à une suggestion de lecture de ZapPow).

Ne lisiez-vous pas de BD adolescente merbel? Les aventures d'Aggie ou Sylvain et Sylvette (exigez l'original!) ou encore Okapi? (Plus du tout de mon âge celui-là).

A moins que vos frères ne vous aient dirigée vers les Marvel comics, Spiderman et autres Batman?



"Je n'ai pas tout compris mais j'ai senti comme une légère tension"

Comment faites-vous vous les femmes pour sentir ces choses???

Toujours Fidèle et un ancien Marine avec lequel les relations n'ont pas toujours été sereines. J'ai ma part de responsabilité.

L'éthique est a priori antinomique avec la guerre pourrait-on penser mais comme il y a toujours une composante morale dans nos actes, notre pensée et notre Être même, l'éthique a sa place dans les situations extrêmes.

Peut-être même est-ce ce genre de situations où le besoin d'une éthique se fait me plus sentir.

La big question est de savoir de quoi l'on parle en matière d'éthique. Ma réponse était que l'"éthique" a bon dos et qu'elle est fort malléable selon les besoins des uns et des autres.

Comme chacun se réclame de son éthique je ne vois pas qu'on puisse s'en réclamer de façon inconditionnelle.

Ne soyez-donc pas trait trait froissée merbel, rien là qui soit de nature à vous offenser.

Ce n'est pas le genre de la maison..

merbel a dit…

Voici un lien pour le film de Truffaut et la célèbre chanson du Tourbillon ici

Flocon a dit…

Et que je m'amuse avec les liens html, et que ça fonctionne et que c'est autrement plus élégant que l'URL brute...

Bien jouée merbel, votre vidéo est un peu plus longue que la mienne dont je m'aperçois à l'instant qu'elle est invalide. La honte!!!

Comme quoi il faut vraiment être très attentif. Il nous arrive à Anijo, ZapPow ou moi-même de nous planter et de remettre sur le métier les "a href" etc.

Pour je ne sais quelle raison Blogger ne fournit pas de bouton qu'il suffirait d'actionner pour enregistrer les liens. La plupart des plates-formes le font mais pas Blogger.

De même les émoticônes font défaut et c'est bien embêtant.

(Pour plates-formes au pluriel je ne suis pas sûr)

merbel a dit…

Ne vous plaignez pas de Blogger, Flocon; Il y a eu il y a deux semaines un énaurme bug sur la plateforme du Monde; des copains ont perdu des centaines, voire des milliers de notes (pour les plus gros "faiseurs"). Ce n'était pas faute d'avoir mis en garde les responsables et demandé des systèmes de sauvegarde à la hauteur de ce média qui se prétend sérieux, efficace, visible et patati et patata... Alors s'il n'y a pas les émoticônes ici, on s'en fout!C'est nous qui devons trouver dans les mots les moyens de ne pas blesser ou de ne pas se rendre ridicule! Hihihihihihi!

merbel a dit…

Autre chose. Un aveu! Lorsque j'ai lu que vous faisiez référence à Martine, j'ai réagi d'une façon extrêmement primaire!Sotte que je suis, je n'ai même pas pris la peine d'ouvrir le lien: remarquez, vu l'environnement dans lequel j'étais, ça aurait jeté un froid, surtout avec la première image "Martine devient lesbienne"! Donc ce matin, enfin chez moi, j'ai ouvert et là surprise! Quelle marrade! C'est génial votre lien et c'est bien plus fort que toutes les critiques de cette série qui apprend aux petites filles à être dociles et soumises! On a peut-être oublié le "Martine se masturbe", pour faire référence à un des coms. En tout cas, Flocon, n'hésitez pas, je ne suis pas cul pincé!

Flocon a dit…

merbel,

Vous avez raison, il ne faut pas se plaindre de Blogger qui permet tout de même beaucoup de choses.

En plus je suis loin de maîtriser (et même connaître) toutes les possibilités mises à la disposition du rédac chef ;-)

Ils (Google) ont intégré un relevé statistique il y a quelques mois qui permet surtout de retrouver tous les commentaires depuis l'origine de Shall We Talk?.

Ce qui ne permet malheureusement pas de sélectionner les commentaires de tel ou tel invité. Il faut aller les chercher à la main et à tâtons...

C'est comme tout, quand ça fonctionne c'est merveilleux et dès qu'il y a le moindre blocage on a envie de faire du mal à son ordi...

Il y a un code de signes qui permet de compenser l'absence d'émoticônes; il suffit que j'aille le chercher sur la toile. Le voici d'ailleurs.

Ce bogue de la plate-forme du Monde a mis plusieurs jours pour être "décoincé" semble-t-il.

Si Blogger plantait et perdait tous mes billets il n'y aurait pas de mal : je garde une version papier de tout ce que j'écris (Gutenberg pas mort) ainsi qu'une sécurité sur clef USB et CD.

Mais j'ai tout de même oublié d'imprimer une douzaine de billets. Les retrouverai jamais :-(

Par contre les commentaires auraient vécu ce que vivent les roses...

Nous n'en sommes pas là.

Pour Martine vous imaginez bien que je ne connais pas la série mais j'avais souvenir de ces détournements...

Je ne me suis pas mépris sur votre innocente "réaction", c'est le jeu des échanges virtuels. Il y a trois jours c'est mon ego qui gisait dans un bain de sang...

Peu à peu il essaye de se reconstruire...