dimanche 24 octobre 2010

On n'est pas sérieux quand on a dix-sept ans











L'occasion était belle de se moquer et d'ironiser sur les lycéens français manifestant dans les rues contre la réforme des retraites préparée par le gouvernement. On peut s'étonner et disqualifier d'office ces jeunes qui  ne seront affectés, nous dit on, que dans 45 ans par les dispositions nouvelles.

Eh bien pas moi au contraire et pour trois raisons au moins :

- Je trouve très sain qu'à partir de 15 ou 16 ans des ados se construisent une conscience politique  avec mise en œuvre effective. Théorie et pratique tout à la fois et dans la rue, voilà ce que c'est que la démocratie. Il est politiquement et personnellement très positif qu'à 17 ans les jeunes, certains jeunes, aient déjà compris que la démocratie ne saurait se réduire à mettre son petit bulletin de vote dans l'urne tous les 5 ans et à se taire et obéir jusqu'à la prochaine fois.

- Par ailleurs au reproche d'incompétence et de manque de maturité de ces manifestants il est aisé de rappeler qu'ils ont pour beaucoup déjà bien plus de maturité politique que nombre d'adultes de tout âge qui sont totalement dépourvus de conscience politique et que les gouvernants manipulent comme des bottes de foin desquelles on peut obtenir n'importe quel assentiment à l'aide des ficelles démagogiques les plus éhontées. On ne la leur fait pas à ces jeunes et c'est très bien!

Ils peuvent d'ailleurs se "prévaloir" de quelques antécédents, glorieux et moins glorieux.

- Enfin à un âge où ils s'entendent régulièrement seriner "Passe ton bac d'abord" qui est une façon de les maintenir sous le contrôle des adultes et de justifier leur état de soumission et d'incapacité juridique, ces manifestations de rue sont un bon moyen de poser intelligemment leur revendication à être "pris au sérieux" tout comme à exiger de "la société" qu'elle les considère pleinement et entièrement comme de très proches futurs citoyens responsables.

On sait bien quelle est la part du rite de passage générationnel, d'occasion de sécher les cours et de naïveté de certains discours, on  n'est pas sérieux à dix-sept ans. Il n'empêche, on n'est pas nécessairement idiot non plus...

22 commentaires:

Flocon a dit…

Il serait dommage de ne pas écouter la chanson de Léo Ferré...

Anijo a dit…

Okay, I'll go first here. I know that Ned will say that the French are more advanced because of their willingness to protest. This rite of passage as you describe, Flocon, is a rite of passage for a young French people.

This reminds me of when I was 18 years old and attending school in Marseille as a young American student. It was a school that had previously been an all-girls school but had this particular year been opened up to all genders. On the first day of school (following the strikes) one person after another came up to me and had disdain for me because I was an Americaine capitaliste in their eyes. I was just a young American girl, and I had no political leanings one way or the other.

I had never experienced any political rite of passage at this point in my life.

merbel a dit…

Oui, c'est un beau poème de Rimbaud.J'aime la combinaison des deux derniers vers: la jeunesse et les tilleuls ( séculaires?)qui reste pour moi une énigme.

Les lycéens dans la rue ont toujours fait très peur au pouvoir: cependant, je trouve que les revendications qu'on leur fait dire (parce que je suis bien certaine que là aussi les média savent leur faire dire ce qu'ils attendent d'eux!)ne les distinguent pas de celles du troupeau auquel j'appartiens aussi (hélas!) mais plutôt l'expression de syndicats qui, on le voit, se font fait totalement déborder et que je soupçonne d'avoir déjà dit la messe, contre de méchants arrangements...

Je comprends la colère que suscite ce sinistre paradoxe qui consiste à différer la retraite des actifs alors que ces jeunes précisément se retrouveront sur un marché du travail où il n'y en aura pas pour tout le monde! C'est totalement absurde mais de ça on ne nous parle pas. Il y a aussi des centaines de milliers de gens qui aimeraient en avoir, du travail. Le travail, un privilège? C'est un droit, plus fort encore peut-être que celui de demander de l'arrêter plus tôt!
Sans compter que, pour les générations qui ont eu davantage accès aux études que celles de l'immédiate après-guerre ou qui ont connu les débuts de la pénurie de boulot, la retraite à 60 ans est un doux rêve! Quand on rentre à 23 ou 24 ans sur le marché du travail, comment en sortir à 60, sans avoir les 40 annuités qui étaient prévues jusque là?

Pendant ce temps-là Sarko regarde plus de 100 films par mois, paraît-il! "Cris et chuchotements" aurait , paraît-il, sa faveur.

merbel a dit…

2 "paraît-il" dans la dernière phrase, c'est un peu maladroit!
Mais tout est dans le paraître... et la rumeur!

Contente de vous revoir, Flocon!
J'attends avec impatience "Les Romains sont-ils racistes?"... si toutefois vous pensez à ceux qui combattirent nos ancêtres les Gaulois!

Flocon a dit…

Anijo,

As I wrote this post I didn't think in terms of any kind of French superiority re political awareness as compared to any other nation.

Fact is there exists (for better or worse) an history of demonstrations and street marchings in France that has not only workers/unions but also students and even "pupils" involved now.

Nothing that you don't already know of course.

These youngsters' demonstrations I look at with some sympathy for the reasons I expose in the post.

You will find here an article in the New York Times that I think makes some good points whether I agree or not with them.

I remember you mentioned your stay in Marseilles several times and that you were confronted with very unpleasant encounters that hurt you...

Since you were a very young lad it did hurt all the more since you didn't expect something so negative to happen to you.

I came across something similar in the UK 25 years ago but since I no longer was a teenager it didn't definitively wound me like it would had I been 17...

Quoiqu'il en soit, les manifestations de ce mois d'octobre en France n'ont rien à voir avec un quelconque sentiment anti-américain.

There was an article by Roger Cohen 3 weeks ago in the NYT on which I posted a comment (Alain) that may interest you.

Flocon a dit…

Merci de votre accueil merbel.

Il est tard (tôt) et je vous répondrai demain plus longuement.

Pour ce qui est des Romains, oui, il s'agit bien des adversaires d'Astérix!

Anijo a dit…

Flocon,

Getting to know you better has been a delight. You have a good heart that in earlier days I had not been sensitive to.

Just so you know, a "lad" refers to young male. A young female would be a "lass".

Quoiqu'il en soit, les manifestations de ce mois d'octobre en France n'ont rien à voir avec un quelconque sentiment anti-américain
Oui, je le sais. I was just anticipating a response from our Ned. ;)

Maintenant je vais lire les deux articles dans le NYT... la réponse pour demain..

Flocon a dit…

Thanks young lass (I should have remembered Lassie).

I try to get out of the confrontational mood I used to be immersed in during the SF's years.

Life is very short and there's no time for fighting and fussing my friend...

Not an easy task but I get by with a little help from my friends...

Getting back to the post, there's a political context that you may not be entirely aware of.

The Minister in charge of the pensions reform (Mr. Woerth), were he American, would certainly be under arrest for corruption, lies, deceits etc. As for Sarkozy, in America an impeachment procedure would probably be considered against him.

Not that all French refuse this reform but it certainly doesn't help that those who promote it belong to the financially upper crust of the society and impose their wishes Chinese style.

David Cameron in the UK has just presented a far reaching line of cuts in the British social wellfare system but, for what I know, the fat catss also will be asked to contribute.

Not so in France where the fat cats will be very largely spared the exercice at the expense of the poor and middle classes as usual.

No wonder the French are somehow rather discontent and protest.

Yes, picture yourself Sarko as a fat cat (among other shortcomings) and it may help you understand why most of the French are currently up in arms even if all do not go down the streets.


Also, regarding the post, I seized the opportunity of these teenagers'demonstrations to recall a poem by Arthur Rimbaud which both merbel and ZapPow didn't fail to notice.

Flocon a dit…

merbel,

Qu'il y ait manipulations et tirages de ficelles nul ne peut en douter je crois et que ce soit par les medias ou les politiques nous sommes les objets permanents de telles manœuvres...

C'est pourquoi il me paraît sain que les jeunes, mêmes manipulés par leurs ainés, se manifestent, fût-ce pour comprendre d'ici quelques années qu'ils ont été les pions d'une partie dont l'issue était jouée d'avance.

N'est-ce pas comme cela que se constitue une conscience politique? Dans un sens ou dans l'autre d'ailleurs.

Il y a en effet de nombreux paradoxes dans cette affaire des retraites. Quid des jeunes qui ne trouvent pas de travail parce qu'il n'y en a pas pour tout le monde, ou des quinquagénaires qui sont sur un siège éjectable qui peut se déclencher à tout instant?

Sans compter bien sûr les 2 millions et plus qui sont définitivement exclus du monde du travail...

Marx pensait que le travail était anthropogène. Si l'on partage son opinion c'est dire à quel point nos sociétés sont devenus inhumaines!

Ned Ludd a dit…

I posted at SF a rather popular lefty blog.

Another blog, Crooks & Liars, has a good comment on the strikes.

http://crooksandliars.com/ian-welsh/pray-french

"At this point in time, France is the only nation in the first world where there is meaningful resistance to the rush of Austerity (aka. Hooverism) and the attempt by elites to permanently break the power and wealth of the middle and working class.

Pray for France. Because if they fall, no one is even trying, and if they fall the elites will know they can take anything away from any first world's nation's population."

merbel a dit…

Ce qui effectivement suscite la colère et la protestation véhémente, ce n'est pas tant la réforme elle-même (puisque les derniers sondages montrent qu'une majorité de Français comprend bien la nécessité de cette mesure, et que - en y regardant bien- avec les propositions des socialistes la durée serait à six mois près la même) mais l'idiotie, l'autoritarisme et la corruption de cette présidence!

Anijo a dit…

Flocon,

Thank you for defining the issue. I must say that I've read many different opinions re the reform.

I'm not even exactly sure how to go about resolving this problem here in the U.S. We've already increased both early and late retirement years. It's a matter of cutting more benefits or raising taxes. Actually, if the U.S. didn't spend so much of its funds on the military we wouldn't be in so much of a financial pickle. Of course there's also financial institution reform and regulation.

France doesn't have this problem of military overspending it seems to me, so resolving the problems lies elsewhere and you're saying that the pain should be shared by everyone. Seems that the wealthy in France are as clever as the wealthy in the U.S.

Flocon a dit…

merbel,

"Ce qui effectivement suscite la colère et la protestation véhémente//...// mais l'idiotie, l'autoritarisme et la corruption de cette présidence!"

C'est ce que j'écris à Anijo plus haut: Cette réforme, mais c'est à peu près le cas de toutes les mesures d'importance prises en France, est décidée, ficelée et imposée à la chinoise ou à la politburo par les politiques (de droite comme de gauche je crois bien) sans négociations préalables dignes de ce nom.

On nous vante depuis x années le modèle allemand de concertation entre les autorités et les syndicats avant que ne soit adoptée une réforme et ceux-là même qui vantent les mérites de cette façon de faire sont les premiers en France à refuser d'adopter cette approche dans les relations sociales.

Et les magazines à chaque conflit de titrer : L'impossible réforme, Pourquoi la France refuse de se réformer, Crispation des français sur leurs acquis sociaux (manquerait plus qu'ils en fassent cadeau à ceux auxquels ils ont été arrachés!).

Cerise sur le gâteau, on nous informe du point de vue des journaux étrangers qui pratiquement tous condamnent l'immobilisme de la France, son suicide économique, l'inconscience et l'ignorance des Français en matière économique etc.

Depuis le temps qu'il y a des conflits sociaux avec grèves, manifestations etc. nous devrions être revenus aux années 1880 question PIB.

Et puis non. Malgré 1936,1968, 1995 et tous les autres conflits la France est encore 5ème puissance économique mondiale (pas de quoi être fier, il y a un coût en matière de délocalisation etc.)

Et à chaque fois on nous fait gentiment savoir quel est le coût des grèves et de combien elles affectent le CA des entreprises ou le PIB.

Comme si des contrats non signés (AREVA aux E.A.U), Rafales jamais vendus à l'export et des centaines d'autres tous les jours n'avaient pas un coût.

Comme si la vie économique était un fleuve au long cour tranquille dont seules les grèves des méchants (et irresponsables) salariés venaient pernicieusement troubler la sérénité et abaisser de quelques centimes d'euros le montant des dividendes versés aux actionnaires.

Mais rassurez-vous merbel, le montant des émoluments des dirigeants n'est jamais affecté!

Flocon a dit…

Ned,

There was an article in the WAPO two days ago about the situation in France and most of the comments were on line with the capitalist mantra: They're lazzy bums, That's what you get whith socialism, Lazzy fools who've been coddled too long by their wellfare state etc.

Except one or two comments which were similar to the one you quote.

Flocon a dit…

Anijo,

"France doesn't have this problem of military overspending it seems to me".

I've known for a while now that you possess paranormal skills Anijo...

Uzbekistan attacks is the title of a soon to come post re this issue.


Certainly France and the rest of Europe don't overspend on the military the way America does, yet they still spend too much IMHO.

I've read somewhere that the US spends more money on its military industry than the 10 other countries behind her do all cumulated!

Which I suppose includes China, Russia, India, Brazil and their ilk.

Think of it, I eventually find it hard to believe. I must have missed some data here.


"Seems that the wealthy in France are as clever as the wealthy in the U.S."

Every now and then I have some doubts that 2 + 2 make 4 but what you say about the wealthy reminds me that this is an absolute metaphysical reality!

Ned Ludd a dit…

Jerry, of Ben and Jerry's Icecream, has created an association, True Majority. In this clip he explains military spending.

http://www.truemajority.org/oreos/

There are also clips of him using bb's to show the relatively spending

merbel a dit…

Vous avez bien raison de dire que les dépenses militaires de la France sont bien trop importantes, même si elles ne sont pas aussi "cosmiques" que celles des USA!
Les OPEX ont des coûts explosifs! L'ISSE (indemnité de sujétion pour service à l'étranger= éloignement du militaire et de sa famille et des contraintes qui en découlent) peut varier de 1990 à 7650 € par mois, selon le grade, prime non imposable.

Evoquer ces sommes peut paraître mesquin, mais je trouve que, au regard des millions ou, milliards d'euros dont on nous parle et qui ne veulent pas dire grand chose pour la béotienne que je suis, ça remet les idées en place.

Ned Ludd a dit…

Actually, it was Ben, not Jerry. But here he is explaining nuclear weapons.

http://www.truemajorityaction.org/bensbbs/

merbel a dit…

Merci Ned, c'est édifiant...
Il n'y a que dans la comparaison que j'arrive à comprendre - à envisager- la monstruosité des budgets militaires!

Flocon a dit…

Merci pour le lien Nedd. I didn't expect Ben and Jerry to engage into politics.

Voilà une chose, entre autres, que j'admire chez les Américains : la créativité, la réactivité, le sens didactique notwithstanding the sense of humor.

So if I get the clip right it takes China, Russia and 8 others to balance the military spendings of the US. Ô-Ô

Anijo a dit…

Ned,
I fully understand and I am in agreement with the ridiculousness of the out-of-control military spending in the U.S. as described by the Ben video. However, as I've stated before, I feel conflicted about the conflict in Afghanistan because of the women of Afghanistan. There are women who live there who want an education and who want an education for their young girls. And yet the young girls who attempt to attend school are at risk for having acid thrown in their faces. I have a difficult time telling myself, tant pis pour elles.

Anijo a dit…

And there have been some advances made in Afghanistan.

For example The military women of Afghanistan


Yes, I know. Women in the military.. some advancement, you'll say..

and yet..

Although it is a small fraction of what has been accomplished this year in the Afghan National Security Force, the image of women in uniform for the Afghan National Army and Afghan National Police is highly symbolic. Afghan women now have opportunities to move beyond being hidden underneath garments that dehumanize them and block them from the outside world. The removal of the burqa is only the first step, as many have stepped up to serve their country and become both leaders and role models